Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires pour afficher les modules d'e-Anatomy

advertisement

Aires ganglionnaires et nœuds lymphatiques de la face, du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis - Segmentation hépatique - Scanner corps entier (TDM) en cancérologie

Antoine Micheau

Publié le mardi 31 mars 2009

Section: Anatomie du thorax, de l'abdomen et du pelvis

Images et références

Ce module d’anatomie du corps humain est consacré aux nœuds lymphatiques, aires ganglionnaires et organes impliqués dans les bilans d’extension des cancers. Il a été réalisé à partir d’un scanner (tomodensitométrie) avec injection iode d’un sujet sain, couvrant la face, le cou, le thorax, l’abdomen et le pelvis.

Ce travail est le fruit d’un collaboration avec la Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO).

Anatomie en cancérologie et en oncologie : les aires ganglionnaires, la segmentation hépatique et toutes les structures nécessaires au bilan d'extension des cancers.

Page de chargement du module interactif d'anatomie des aires ganglionnaires et nœuds lymphatiques de la face, du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis de la segmentation hépatique sur un scanner corps entier (TDM).

 

Structures anatomiques :

Nous avons d’abord utilisé des légendes interactives pour identifier les structures anatomiques utilisées couramment en imagerie oncologique, notamment pour déterminer l’extension loco-régionale et à distance en préthérapeutique (classification TNM) ou intervenant comme limite pour la nomenclature des aires ganglionnaires :

  • Os : os hyoïde, clavicule, rachis, vertèbres, sternum, côtes, os coxal, sacrum…
  • Système respiratoire : nez, cavités nasales, larynx, cartilage cricoïde, trachée, poumons.
  • Système digestif : cavité orale, langue, pharynx, œsophage, estomac, intestin grêle, côlon, rectum.
  • Système urinaire : reins, surrénales, uretères, vessie, urètre, prostate.
  • Artères : aorte thoracique et abdominale et ses principales branches.
  • Veines : veines jugulaires, veines subclavières, troncs veineux brachio-céphaliques, veine cave inférieure et supérieure, veine azygos, veines iliaques et veines fémorales ainsi que le système porte (veine porte, veine splénique, veines mésentériques inférieures et supérieures).
  • Nb : certaines structures ont été incluses dans des groupes dont elles ne font pas partie en théorie afin de faciliter la navigation. Exemple : la rate dans le système digestif, la glande thyroïde dans le système respiratoire.

Nœuds lymphatiques :

Nous avons représenté les nœuds lymphatiques par des puces colorées afin de mieux visualiser leur position. Ce ne sont que des localisations anatomiques hypothétiques, la plupart des ganglions présentés dans ce module n’étant pas visibles chez ce sujet sain.

La nomenclature des lymphonoeuds varie énormément selon les auteurs, en conséquence nous sommes limités à la nomenclature de la Terminologia Anatomica. Vous remarquerez que la localisation et le nom des nœuds lymphatiques varie considérablement par rapport à la nomenclature utilisée pour la désignation des aires ganglionnaires.

 

Nomenclature et aires ganglionnaires des adénopathies cervicales - Copyright Imaios

Noeuds lymphatiques de la face et du cou et aires ganglionnaires cervicales (Classification de Robbins) à partir d'un scanner cervical avec injection d'iode : noeuds submandibulaires (Niveau Ia), noeuds jugulaires internes (Niveau II), ganglions jugulaires internes inférieurs (niveau 4), aire des ganglions rétropharyngés.

 

Aires ganglionnaires :

Nous avons détouré les aires ganglionnaires cervicales et thoraciques. Ces aires sont celles utilisées en imagerie pour les bilans d’extension en cancérologie, et celles utilisées pour les irradiations en radiothérapie.

Par raccourci, vous trouverez la fosse infraclaviculaire et la fosse supraclaviculaire dans les aires ganglionnaires, bien que ce ne soit pas stricto sensu des aires ganglionnaires mais plutôt des régions anatomiques.

Les aires ganglionnaires du cou sont numérotées de I à VI avec en plus l’aire rétropharyngée.

Cette classification est basée sur la classification de Robbins.

Les aires ganglionnaires du thorax sont numérotées de I à XII et associées à leur dénomination courante basée sur la classifiation de Mountain and Dressler. Certaines limites non précisées dans cette classification ont été établies à partir de l’article de Chapet O. et al.

 

Scanner des noeud lymphatiques du thorax : les aires selon la classification de Mountain et Dressler

Anatomie des aires ganglionnaires sur un scanner du thorax : un atlas interactif adapté pour la cancérologie, l'oncologie et la radiothérapie pour le bilan d'extension des cancers (stadification TNM)

 

Segmentation hépatique :

Nous avons détouré les différents segments hépatiques, en subdivisant le segment IV en IVa et IVb. Nous avons délimité les segments en utilisant les veines sus-hépatiques.

La segmentation hépatique : atlas à partir d'un scanner pour l'oncologie, la radiothérapie et la cancérologie - Copyrgiht Imaios

Anatomie, nomenclature et classification des segments du foie (à partir des veines sus-hépatiques, adapté de Couinaud et de la Terminologia Anatomica) sur un scanner abdominal avec injection d'iode au temps portal : segments I, II, III, IVa et b, V, VI, VII, VIII

 

Anatomie du corps humain : afficher les légendes anatomiques

Pour utiliser ce module, vous devez cliquer sur l’onglet « structures anatomiques ».

Là vous pourrez choisir entre différentes structures à afficher.

Certaines structures comme les aires ganglionnaires sont affichées zones délimitées et en légendes interactives.

D’autres comme les lymphonoeuds du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis sont affichés uniquement par des légendes.

Enfin la segmentation du foie a été montrée par des zones de délimitation dessinées à la palette graphique..

La fonction « légendage limité à une zone » permet d’afficher toutes les légendes dans un carré que l’utilisateur balaye sur l’image. Par contre elle ne permet pas d’afficher les zones anatomiques détourées.

La fonction « plein écran » permet d’afficher les images de ce module en grande taille, mais est réservée aux membres Imaios de type Premium.

L’onglet « Régions » permet d’accéder de manière plus rapide au cou, au thorax, à l’abdomen ou au pelvis.

Le menu langue permet d’afficher les légendes en différentes langues : latin (Terminologia Anatomica), anglais, français, espagnol, chinois, japonais…

Ce module est destiné aux étudiants en médecine, et notamment de spécialité comme la radiologie, l’oncologie, la cancérologie, la radiothérapie, la médecine nucléaire et toutes les spécialités médicales où le bilan pré thérapeutique d’un cancer est primordiale.

Cet atlas d’anatomie du corps humain sera utile comme aide-mémoire aux cancérologues, radiothérapeutes, radiologues, médecin nucléariste et oncologues pour le bilan d’extension des néoplasies, notamment par l’étude des loges ganglionnaires pour la classification TNM, mais aussi grâce au rappel de la segmentation du foie.

Atlas d'anatomie des noeuds lymphatiques (ganglions) de l'abdomen et du pelvis - Copyright Imaios

Anatomie des ganglions (noeuds lymphatiques) du pelvis : noeuds iliaques externes et internes, ganglions glutéaux, noeuds épigastriques, noeuds mésentériques...

 

 

 

References

 


Structures anatomiques

Niveaux des nœuds lymphatiques du cou

Classification de Robbins

Niveaux Terminologie Description
Ia Nœuds submentonniers Entre les ventres antérieurs des muscles digastriques
Ib Nœuds submandibulaires Autour des glandes submandibulaires dans l’espace submandibulaire
II Nœuds jugulaires internes supérieurs

Nœuds situés du ventre postérieur du muscle digastrique jusqu’à l’os hyoïde.

IIa : nœuds antérieur, médial, latéral ou postérieur à la VJI mais inséparables de celle-ci

IIb : nœuds postérieurs à la veine jugulaire interne mais séparés par de la graisse avec celle-ci.

III Nœuds jugulaires internes moyens De l’os hyoïde jusqu’au bord inférieur du cartilage cricoïde.
IV Nœuds jugulaires internes inférieurs Du bord inférieur du cartilage cricoïde jusqu’au bord supérieur de la clavicule
V Nœuds de l’espace cervical postérieur

En arrière du bord postérieur du muscle sterno-cléido-mastoïdien.

Va : nœuds supérieurs : de la base du crâne jusqu’au bord inférieur du cartilage cricoïde

Vb : nœuds inférieurs : du cartilage cricoïde jusqu’à la clavicule

VI Nœuds de l’espace viscéral du cou On y inclut les nœuds prélaryngés, prétrachéaux et paratrachéaux.
(VII) Nœuds médiastinaux supérieurs

Non représentés dans ce module, car se chevauchent avec la nomenclature des lymphonoeuds thoraciques.

Situés entre les artères carotides de l’extrémité supérieure du manubrium sternal jusqu’au tronc veineux inominé

  Nœuds rétropharyngés Situés dans l’espace rétropharyngé para médian et latéral à l’étage supra-hyoïdien

Classification et limites des aires ganglionnaires du cou :

 Limites

Supérieure

Inférieure

Antérieure

Postérieure

Latérale

Médiale

Ia Muscle génio-hyoïdien Platysma Symphyse mandibulaire, Platysma Corps de l’os hyoïde Bord médial du ventre antérieur du muscle digastrique, Ligne médiane
Ib Muscle mylohyoïdien, bord crânial de la glande submandibulaire ou du muscle ptérygoïdien médial Platysma Symphyse mandibulaire Corps de l’os hyoïde, bord postérieur de la glande submandibulaire Base de la mandibule, platysma Bord latéral du ventre antérieur du muscle digastrique
II Bord antérieur du corps de C1 Bord inférieur du corps de l’os hyoïde Bord postérieur de la glande submandibulaire, bord postérieur du ventre postérieur du muscle digastrique Bord postérieur du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord médial du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord interne de l’artère carotide interne, muscle élévateur de la scapula
III Bord inférieur du corps de l’os hyoïde Bord inférieur du cartilage cricoïde Bord postéro-latéral du muscle sterno-hyoïdien Bord postérieur du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord médial du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord interne de l’artère carotide interne, muscles scalènes
IV Bord inférieur du cartilage cricoïde Bord supérieur de la clavicule Bord postéro-latéral du muscle sterno-hyoïdien Bord postérieur du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord médial du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord interne de l’artère carotide interne, muscles scalènes
V Base du crâne Bord supérieur de la clavicule Bord postérieur du muscle sterno-cléido-mastoïdien Bord antérieur du muscle trapèze, muscles scalènes Platysma, peau Muscle élévateur de la scapula, muscle splénius de la tête
VI Bord inférieur du corps de l’os hyoïde Manubrium sternal Platysma, peau Bord postéro-latéral du muscle sterno-hyoïdien Bord médial de l’artère carotide commune, peau et bord antéro-médial du muscle sterno-cléido-mastoïdien Ligne médiane
RP Base du crâne Bord supérieur du corps de l’os hyoïde Muscle élévateur du voile du palais Muscles prévertébraux Bord médial de l’artère carotide interne Ligne médiane
Illustration médicale des lymphonoeuds (ganglions) du cou : classification de Robbins

Classification des adénopathies cervicales (de Robbins) - Illustration à partir d'une reconstruction 3D d'un scanner - A. Micheau - Copyright Imaios

 

Nœuds lymphatiques thoraciques (Classification de Mountain et Dressler)

1R- 1L Nœuds médiastinaux supérieurs Nœuds situés au dessus d'une ligne horizontale en regard du croisement de la veine brachio-céphalique gauche (veine innominée) avec le milieu de la trachée.
2R-2L Nœuds paratrachéaux supérieurs Nœuds situés au dessous de la veine brachio-céphalique gauche et au dessus d'une tangente passant par le bord supérieur de portion horizontale de l'aorte thoracique.
3A-3B Nœuds prévasculaires et rétrotrachéaux

Prévasculaires (3A) : en avant des gros vaisseaux

Rétrotrachéaux (3B) : en arrière de la trachée

4R-4L Nœuds paratrachéaux inférieurs

A droite (4R) : à droite du milieu de la trachée, en dessous du bord supérieur de la portion horizontale de l'aorte thoracique, au dessus d'un plan horizontal croisant la bronche souche droite au niveau du bord supérieur de la bronche lobaire supérieure droite.

A gauche (4L) : à gauche du milieu de la trachée, au dessous du bord supérieur de la portion horizontale de l'aorte thoracique, au dessus d'un plan passant par la bronche souche gauche et le bord supérieur de la bronche lobaire supérieure gauche, et en dedans du ligament artériel.

5 Nœuds sous-aortiques (fenêtre aorto-pulmonaire) En dehors du ligament artériel ou de l'artère pulmonaire gauche et en dedans de la première branche de l'artère pulmonaire.
6 Nœuds para-aortiques En avant ou en dehors de l'aorte ascendante et de la crosse de l'aorte ou du tronc artériel brachiocéphalique sous un plan situé au niveau du bord supérieur de la crosse de l'aorte.
7 Nœuds sous-carinaires Sous la carène mais qui ne sont pas associés aux bronches ou aux artères lobaires inférieures dans les poumons
8 Nœuds para-oesophagiens Situés le long de la paroi oesophagienne et à droite ou à gauche de la ligne médiane en excluant les ganglions sous-carinaires.
9 Nœuds des ligaments pulmonaires Situés dans les ligaments pulmonaires
10R-10L Nœuds hilaires Situés en dehors de la plèvre médiastinale, voisins de la plèvre médiastinale, voisins la bronche intermédiaire à droite.
11R-11L Nœuds interlobaires Entre les bronches lobaires
13R-13L Nœuds segmentaires Nœuds adjacents à la bronche segmentaire
14R-14L Nœuds subsegmentaires Nœuds autour des bronches subsegmentaires

 

Noeuds lymphatiques thoraciques : classification illustrée

Illustration des ganglions (lymphonoeuds) du thorax - Classification de Mountain et Dressler - Illustration par Antoine MIcheau - Copyright Imaios

 

Nœuds lymphatiques thoraciques (Classification de l'IASLC)

 

The IASLC lung cancer staging project: new international lymph node map

The IASLC lung cancer staging project: new international lymph node map

 

Segmentation du foie

Les veines sus-hépatiques délimitent le foie en secteurs :

  • Veine sus-hépatique gauche : sépare le secteur latéral du secteur paramédian gauche
  • Veine sus-hépatique médiane : sépare le foie droit du foie gauche (secteur paramédian gauche du secteur antérieur droit) (ou secteur paramédian droit)
  • Veine sus-hépatique droite sépare le secteur antérieur droit du secteur postérieur droit (ou secteur latéral droit)

La branche droite de la veine porte sépare les segments selon un plan horizontal

Numérotation Segments* Autres noms de segments** Lobe (Godsmith et Woodburne) Secteurs (Couinaud)

Secteurs

(Bismuth)

Divisions* Partie hépatique*
I Segment postérieur Lobe de Spigel Lobe caudé       Partie hépatique postérieure
II Segment postéro-latéral gauche Latéral supérieur, latéral gauche Lobe gauche Latéral gauche Latéral gauche Division latérale gauche Partie hépatique gauche
III Segment antéro-latéral gauche Latéral inférieur, paramédian gauche Paramédian gauche Médial gauche
IV Segment médial gauche Médial supérieur et inférieur, lobe carré Division médiale gauche
V Segment antéro-médial droit Antéro-inférieur Lobe droit Paramédian droit Antérieur droit Division médiale droite Partie hépatique droite
VIII Segment postéro-médial droit Antéro-supérieur
VI Segment antéro-latéral droit Postéro-inférieur Latéral droit Postérieur droit Division latérale droite
VII Segment postéro-latéral droit Postéro-inférieur

* Partie, divisions et segments selon la nomenclature de la Terminologia Anatomica.

** Autres noms retrouvés dans la littérature

La segmentation hépatique (veine sus-hépatiques - Couinaud) : illustration médicale

Vue antérieure et postérieure des segments du foie - Illustration par Antoine Micheau - Copyright Imaios

Loading comments ...

Loading comments ...