Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires

advertisement

e-CASES: Hernie interne transmésentérique

Dr Alban RUYER

Anamnèse

Suspicion d'occlusion, ATCD de DPC.

Résultats

L'examen confirme la présence d'une occlusion digestive avec certaines anses grêles mesurant 45 mm de diamètre, d'autres anses grêles sont plates signant une occlusion de type mécanique haute.

On note que certaines anses grêles très dilatées présentent une paroi peu rehaussée devant faire suspecter une souffrance pariétale ischémique.

L'anse la plus dilatée correspond à l'anse borgne.

L'estomac n'est pas dilaté.

Il existe une dilatation des voies biliaires associée avec aérobilie.

Dilatation du canal de Wirsung du pancréas restant.

Epanchement intrapéritonéal.

Perméabilité du tronc coeliaque ainsi que de l'artère mésentérique supérieure, malgré des calcifications ostiales ainsi que de l'artère mésentérique inférieure.

Pas d'image de pneumopéritoine.

Par ailleurs, perméabilité portale ainsi que de ces deux branches.

Reins, rate sans particularité.

kyste ovarien gauche à bilanter.

Par ailleurs, reins et surrénales sans particularité.

Pour mémoire, hypodensité de 23 x 22 mm au niveau de l'apex du ventricule gauche compatible avec un thrombus.

Lame d'épanchement pleural bilatérale prédominant à gauche.

 

Conclusion

 

- Thrombus au niveau de l'apex ventriculaire gauche.

- Occlusion grêle de type mécanique avec diminution du rehaussement pariétal devant faire suspecter une souffrance pariétale ischémique avec petit épanchement péritonéal.

- Pas d'image de pneumopéritoine, l'aspect étant évocateur d'une torsion au pied de l'anse montée, le moignon étant dilaté, l'estomac ne l'étant pas.

 

 

L'examen per opératoire pose le diagnostic d'hernie interne transmésentérique.


Diagnostic

Hernie interne transmésentérique



Loading comments ...

Loading comments ...