advertisement

e-CASES: HEMANGIOBLASTOME

Dr salim SI MOHAMED , Dr DARGAZANLI Cyril

Cerveau_img

CHAINE : Cerveau

Anamnèse

Femme de 41 ans

Céphalée occipitale progressive

Apparition de dysarthrie et de symptômes d’ HTIC

Résultats

À l'étage encéphalique:

Lésion kystique de la fosse postérieure, intra-axiale, centrée sur l'hémisphère cérébelleux gauche, mesurant43 mmd'axe antéro-postérieur,40 mmd'axe transverse,30 mmde hauteur, exerçant un effet de masse sur le vermis et le quatrième ventricule, déviés à droite, et dont les caractéristiques de signal sont :

- large composante kystique en hypersignal T2 liquidien,

- nodule mural de10 mmde plus grand axe, en hypersignal FLAIR, isosignal T1, fortement rehaussé de manière homogène après injection de sels de gadolinium,

- absence de restriction de la diffusion,,

- discret oedème péri-lésionnel,

- absence de rehaussement des parois du kyste..

 

L'imagerie de perfusion retrouve une augmentation du volume sanguin cérébral au sein du nodule mural à 5 à 10 fois le parenchyme cérébral sain, avec présence d'une rupture de la barrière hémato-encéphalique (absence de retour à la ligne de base)

Pas d'hydrocéphalie.

Structures médianes en place à l'étage sus-tentoriel.

Pas d'autre anomalie de signal ou de rehaussement décelable.

À l'étage médullaire: Absence d'anomalie de signal, de morphologie ou de rehaussement du cordon médullaire. 


Diagnostic

HEMANGIOBLASTOME


DDx

Métastases

Astrocytome;

Cavernome;

Épendymome  à cellules claires


Points clés

TOUJOURS FAIRE UNE IMAGERIE MEDULLAIRE MEME EN URGENCE


Références

Intérêt de l’imagerie de perfusion dans l’étude des astrocytomes pilocytiques et des hémangioblastomes : étude préliminaire Doi : 10.1016/j.neurad.2008.09.002 F. Bing a  , S. Kremer b, L. Lamalle c, S. Chabardes d, A. Ashraf d, B. Pasquier e, J.-F. Le Bas a, A. Krainik a, S. Grand a



Loading comments ...

Loading comments ...