advertisement

e-CASES: chondroblastome

Julien Lacroix , Julie Colleau

Anamnèse

découverte fortuite d'une lésion du bras lors d'un bilan radiographique.

Résultats

Radio standard: lésion épiphysaire avec couronne périphérique dense sans lyse corticale et sans aposition périostée.

TDM: lésion épiphysaire hypodense avec microcalcifications évoquant une lésion à matrice cartilagineuse cernée par un liseré de sclérose périphérique.

IRM: lésion centimétrique épiphysaire, bien délimitée, avec une partie centrale isosignal T1 et signal T2 intermédiaire et une couronne périphérique hyposignal T1 et T2.

Important oédème périlésionnel épiphyso métaphysaire en hypersignal T2.

Pas d'épanchement intra articulaire associé ou d'atteinte des parties molles au contact.


Diagnostic

chondroblastome


Discussion

Tumeur bénigne peu fréquente ( 1 % tumeurs osseuses primitives)

Jeune entre 5 et 25 ans, hommes>femmes. avant soudure des cartilages de croissances.

Atteinte préférentielle de l'épiphyse des os long.

Tumeur de petite taille, ostéolyse épiphysaire arrondie ou ovalaire bien limitée cerclée d'un liseré d'ostéocondensation.

calcifications dans 30 à 50% des cas vu en TDM

IRM tumeur en hyposignal T1 voir parfois hyposignal relatif en T2 en raison du caractère calcifié et très hypercellulaire


DDx

avec les 2 autres tumeurs bénignes inflammatoires:

ostéome ostéoide

ostéoblastome.

 

 


Points clés

Tumeur lytique essentiellement épiphysaire au niveau des os longs chez des patients jeunes.


Références

Tumeurs osseuse primitives et pseudotumeurs A. Cotten et al, imagerie musculosquelettique pathologies générales.

http://www.em-consulte.com/article/88525



Loading comments ...

Loading comments ...