Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires

advertisement

e-CASES: Syndrome de l'os naviculaire accessoire

Dr Olivier PRODHOMME

Anamnèse

Douleurs sur le trajet du tibial postérieur gauche chez une jeune fille de 10 ans

Tuméfaction dure du bord interne du pied

Boiterie avec refus de poser le bord interne du pied

Résultats

Radiographie : Présence d'un os naviculaire accessoire

IRM (relecture a posteriori d'un examen réalisé hors site sans orientation sur cette pathologie) : œdème osseux au niveau des berges de la synchondrose entre l'os naviculaire accessoire et la partie médiale de l'os naviculaire.

Syndrome de l'os naviculaire accessoire.


Diagnostic

Syndrome de l'os naviculaire accessoire


Discussion

L'os naviculaire accessoire est une variante anatomique de la normale.

Le syndrome de l'os naviculaire accessoire résulte de microtraumatismes répétés de la synchondrose et peut être responsable d'une symptomatologie douloureuse aiguë ou chronique.

La radiographie identifie un os naviculaire accessoire et l'IRM permet d'objectiver l'œdème osseux sur les berges de la synchondrose.

L'échographie et la scintigraphie peuvent également être utiles.

Il peut se développer progressivement un pied plat.

 

Traitement : dans un premier temps médical en cas de tendinopathie.

En cas d'échec, un traitement chirurgical peut être envisagé.


Points clés

En présence d'une symptomatologie douloureuse interne du pied ou d'une tendinopathie tibiale postérieure associée à la présence d'un os naviculaire, variant de la normale, il faut savoir évoquer un syndrome de l'os naviculaire accessoire.

L'IRM et l'échographie peuvent confirmer le diagnostic.


Références

Imagerie musculo-squelettique : pathologies loco-régionales, A Cotten, Ed. Masson, Issy-les-Moulineaux, 2008, ISBN: 978-2-294-07114-0



Loading comments ...

Loading comments ...