Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires

advertisement

e-CASES: Pneumopathie interstitielle fibrosante à la cordarone

Dr Antoine Micheau

Anamnèse

Patiente de 82 ans avec antécédent d'insuffisance mitrale et de fibrillation atriale traitée par cordarone depuis 1 an.

Apparition d'une dyspnée progressive non expliquée par la valvulopathie.

Résultats

Radiographie du thorax et scanner :

 

Existence d'une atteinte interstitielle sous la forme de plages en verre dépoli non systématisées associées à des réticulations endo et péri lobulaires, intéressant les deux champs pulmonaires sans réel gradient.

On note également quelques bronchectasies de traction traduisant l'existence d'une évolution vers la fibrose.

En fenêtre médiastinale:

Pas d'hypertrophie ganglionnaire de taille significative.

Pas d'épanchement pleural.

 

Discrète amélioration sur le scanner de contrôle à 3 mois d'arrêt de la cordarone

 

En conclusion :

Pneumopathie interstitielle fibrosante probablement due au traitement par amiodarone (cordarone).


Diagnostic

Pneumopathie interstitielle fibrosante à la cordarone


Discussion

Le diagnostic de pneumopathie à la cordarone n'a pu être évoqué qu'après traitement par diurétique montrant une persistance des images intersitielles et permettant d'éliminer une surcharge hémodynamique, ainsi qu'après discrète amélioration après arrêt de la cordarone.


DDx

Pneumopathie fibrosante idiopathique (NSIP) ou secondaire.

Insuffisance cardiaque sur insuffisance mitrale.



Loading comments ...

Loading comments ...