Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires

e-CASES: traumatisme vasculaire abdominal, rupture de vessie intra péritonéale, ischémie de rate, fracture pelvienne

Anamnèse

Patiente de 24 ans, AVP véhicule léger, à 90 km/h, serait passé par-dessus un pont. A l’examen initial, abdomen douteux avec défense hypogastrique, créatininémie à 199 micromols/l sans ATCD connus, état hémodynamique stable

Résultats

Mon compte-rendu :

- Pas de lésion post traumatique à l’étage crânio-encéphalique (nodule thyroïdien gauche à bilanter ultérieurement) ni à l’étage thoracique (troubles ventilatoires déclives bilatéraux banal). Pas de lésion post traumatique du rachis cervico-thoraco-abdomino-pelvien.

- Traumatisme de la portion proximale du tronc coeliaque avec thombi non obstructifs intra luminaux (sur probable lacération intimale) et plages ischémiques périphériques spléniques (embols probables).

- Epanchement liquidien intra péritonéal de très grande abondance sur rupture large intra péritonéale du dôme vésical.

- Emphysème sous cutané de la paroi abdominale antérieure gauche par plaie cutanée inguinale.

- Fracture multifragmentaire, stable de l’aile iliaque gauche sans atteinte du cotyle. Fracture-avulsion de l’épine iliaque antéro-supérieure gauche (avec probable désinsertion partielle du sartorius).

- Pas d’autre lésion traumatique des organes pleins intra abdominaux (foie stéatosique).

 


Diagnostic

traumatisme vasculaire abdominal, rupture de vessie intra péritonéale, ischémie de rate, fracture pelvienne


Discussion

SUIVI :

- Prise en charge urologique en urgence avec suture de la rupture vésicale intra péritonéale par cœlioscopie. L'exploration intra péritonéale confirme la présence d'une large rupture vésicale du dôme, transversale, mesurant environ 8 cm de longueur. Pas d'autre lésion post traumatique dans la cavité abdominale.

- Traitement conservateur des fractures du bassin.

- Anticoagulation et anti aggrégant pendant au moins 1 mois puis consultation avec un chirurgien vasculaire pour le traumatisme du tronc cœliaque (contrôle TDM à 4 jours ne retrouvant plus les thrombi dans le tronc cœliaque).


Points clés

On retiendra :

- Regardez systématiquement la perméabilité des structures artérielles abdominales.

- Devant un hémopéritoine abondant sans lésion des organes pleins intra abdominaux, faire un temps tardif à la recherche d’une lésion traumatique vésicale.

- Une plage d’ischémie d’un organe plein ne se rehausse pas à la différence d’une plage de contusion.


Références

IM10



Loading comments ...

Loading comments ...