Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires

advertisement

e-CASES: Cyclite hétérochromique de Fuchs

Dr Didier HOA , Dr Arnaud PAYEROLS

Anamnèse

Patient de 54 ans consultant aux urgences pour baisse d'acuité visuelle de l'oeil gauche depuis environ 10 jours

Antécédents :

- canal lombaire étroit

- HTA équilibrée

- ptérygion de l'oeil gauche opéré il y a 5 ans

Interrogatoire : 1er épisode, aucun facteur déclenchant retrouvé

MAVC : OD 10/10 Parinaud 2

           OG 5/10 Parinaud 2

LAF : OD @1.1 OG @1.2 @2.1 (NB : ne pas tenir compte de l'anisocorie uniquement liée à des collyres mydriatiques)

FO : OD @3.1 OG @3.2 

OCT : OD @5.1 OG @6.1

Quel est votre diagnostic ?

De manière générale dans cette pathologie, pensez-vous trouver un tonus oculaire abaissé, normal ou augmenté ?

Résultats

TO : OD 12 / OG 39

LAF : OD : normal

        OG @2.2 @2.4 : micro-précipités rétro-descémétiques, fins, blancs, spiculés, présents sur toute la hauteur cornéenne, Tyndall +

(NB : ne pas tenir compte de l'anisocorie uniquement liée à des collyres mydriatiques)

FO : ODG @3.1 @3.2 : macula normale, excavation papillaire à 0,7

OCT maculaire : OD @5.10 OG @6.9 : normal

Quel bilan de l'excavation papillaire demandez-vous ?

OCT RNFL @8.1 : normal

Quel est votre prise en charge thérapeutique de l'épisode actuel ?

Prise en charge :

- traitement hypotonisant

NB : toujours penser à comparer les 2 yeux lors d'un examen général @9.1 avant de placer le patient derrière la lampe à fente --> hétérochromie permettant d'appuyer le diagnostic de cyclite hétérochromique de Fuchs (ne pas tenir compte de l'anisocorie uniquement liée à des collyres mydriatiques)


Diagnostic

Cyclite hétérochromique de Fuchs


Discussion

L'hypertonie intra-oculaire liée à la cyclite hétérochromique de Fuchs répond généralement favorablement au traitement hypotonisant


Points clés

Cyclite hétérochromique de Fuchs : uvéite unilatérale +++ (90 %), hypertensive, chronique à bas bruit avec épisode de poussées aigus, non synéchiante, pas de douleur, pas de rougeur

Examen clinique : microprécipités fins, blancs, translucides, spiculés, diffus sur toute la hauteur cornéenne

Evolution vers une hétérochromie irienne (par atrophie stromale, l'oeil atteint est plus clair) et une cataracte sous-capsulaire postérieure

Pas d'étiologie prouvée (origine infectieuse suspectée : rubéole ? toxoplasmose ? toxocarose ?)


Références

EM-Consult : chapitre "Uvéites antérieures"

Atlas en ophtalmologie Masson : "Uvéites" de Bahram Bodaghi et Phuc LeHoang

Articles :

- Fuchs' heterochromic iridocyclitis associated with ocular toxocariasis; Hashida N, Ohguro N, Maruyama H

- Fuchs' heterochromic iridocyclitis and the rubella virus; Liu Y, Takusagawa HL, Chen TC, Pasquale LR.

- Fuchs' heterochromic cyclitis : a post-infectious manifestation of ocular toxoplasmosis ?; Jad A, Céline T, Bahram B, Phuc L, Nathalie C.



Loading comments ...

Loading comments ...