Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires

e-CASES: Membrane de l'infundibulum pulmonaire, sans étiologie précise...

Antoine Micheau

Anamnèse

Suspicion de sténose de l'infundibulum pulmonaire chez un patient de 78 ans de découverte fortuite à l'échographie. Aucun antécédent particulier, notamment malformatif personnel ou familial.

Résultats

Le ventricule droit est discrètement dilaté, le ventricule gauche est d'épaisseur normale ainsi que son myocarde.

L'examen retrouve en regard de l'infundibulum de l'artère pulmonaire un aspect de membrane (flèche bleue @14.9@15.3 et @17.4) obstruant l'infundibulum avec des flux accélérés en son sein et turbulents.

La valve pulmonaire est elle bien visualisée située en position normale, 3 cm au dessus de cette membrane.

L'accélération des flux n'est pas calculable sur les séquences de flux en raison d'importances des turbulences.

On ne semble pas visualiser d'insuffisance tricuspidienne. 

 

En conclusion :

Aspect de membrane située dans l'infundibulum de l'artère pulmonaire qui est très discrètement rétréci en regard.

La valve pulmonaire est elle bien visualisée, située plus haute et de morphologie normale.

En conséquence, cette lésion pourrait être soit une valve accessoire soit une rupture partielle d'une cuspide de la valve tricuspide mais en sachant qu'on ne visualise pas d'insuffisance tricuspidienne sur cet examen.
 


Diagnostic

Membrane de l'infundibulum pulmonaire, sans étiologie précise...


Discussion

Nous n'avons pas de conclusion franche pour ce dossier plutôt atypique, malgré une bibliographie et un staff cardio)chirurgical et discussion avec les radiopédiatres. Donc si un de vous a une idée, les commentaires sont les bienvenus !



Loading comments ...

Loading comments ...