3T MRI

Applications cliniques de l’IRM à très haut champ

par Denis Hoa

Les applications de l’IRM à très haut champ en pratique clinique sont dominées par l’exploration cérébrale, avec en premier plan l’IRM fonctionnelle, la spectroscopie par résonance magnétique, l’IRM de perfusion et l’angiographie en temps de vol.
Hors exploration cérébrale, les principaux domaines où les très hauts champs sont utilisés en pratique ou en recherche couvrent l’imagerie ostéoarticulaire, l’imagerie cardiaque, l’angioIRM périphérique et pulmonaire et l’imagerie abdomino-pelvienne. Dans la plupart de ces domaines, l’intérêt de passer à très haut champ par rapport à l’IRM à 1,5 T est en cours d’évaluation clinique.