advertisement

NMR signal and MRI contrast

Signal RMN et Contraste de base

par Denis Hoa

Objectifs pédagogiques

  • Décrire comment est recueilli le signal de RMN
  • Définir le signal de précession libre (FID)
  • Expliquer les différences entre le T2 et le T2*
  • Décrire le rôle de l’impulsion de rephasage de 180°
  • Enoncer les différentes étapes d’une séquence d’écho de spin
  • Savoir paramétrer le TR et TE pour obtenir une image pondérée T1, T2 ou DP
  • Donner un ordre de grandeur des valeurs de T1, T2, TR et TE

Points clés

  • Seules les variations de l'aimantation transversale peuvent être enregistrées sous forme d'un signal radiofréquence par les antennes de l'IRM.
  • Une impulsion RF de 90° permet d'enregistrer un signal sinusoïdal d'intensité décroissante (FID) selon le T2* (relaxation spin-spin + inhomogénéités de champ constantes.
  • L'impulsion RF de 180° permet d'annuler le déphasage lié aux inhomogénéités de champ constantes de B0, pour ne conserver que celui dépendant des caractéristiques du tissu (T2 "vrai").
  • La séquence Spin Echo comprend une impulsion RF de 90° puis une impulsion RF de 180°. Le délai entre les 2 impulsions est TE/2.
  • La mesure du signal se fait au temps TE (Temps d'Echo), qui correspond au moment où les spins seront rephasés et où le signal de l’écho sera maximal, d’amplitude dépendant du T2.
  • Ce cycle élémentaire, qui débute par l'impulsion RF de 90°, doit être répété autant de fois l’image compte de lignes. Le temps de répétition (TR) est le temps entre chaque cycle (délai entre chaque impulsion de 90°).
  • Il ne faut pas oublier que pendant la décroissance (ou relaxation) de l'aimantation transversale, qui produit le signal mesuré, il y a simultanément le phénomène de relaxation longitudinale : la repousse longitudinale est d'autant plus importante que le TR est long.
  • En écho de spin :
    • Le TR agit sur la pondération T1 et plus il est long, plus l’image est dépondérée T1
    • Le TE agit sur la pondération T2 et plus il est court, plus l’image est dépondérée T2
    • Un TR court et un TE court donnent une image pondérée T1.
    • Un TR long et un TE long donnent une image pondérée T2.
    • Un TR long et un TE court pondèrent en densité de proton (DP ou rho).

Références

  1. McRobbie. MRI from picture to proton. 2003:xi, 359 p..
  2. NessAiver. All you really need to know about MRI physics. 1997.
  3. Gibby. Basic principles of magnetic resonance imaging. Neurosurgery clinics of North America. 2005 Jan;16(1):1-64.
  4. Pooley. AAPM/RSNA physics tutorial for residents: fundamental physics of MR imaging. Radiographics. 2005 Jul-Aug;25(4):1087-99.