Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires pour afficher les modules d'e-Anatomy
e-Anatomy 4
advertisement

Anatomie ORL : la face et le cou en IRM - Atlas interactif d'anatomie humaine en imagerie en coupes

Antoine Micheau, MD, Denis Hoa, MD

Publié le dimanche 24 août 2008

Section: Anatomie du cerveau, de la face et du cou

Images et références

Face et cou

Nous avons essayé de synthétiser l’anatomie de la face et du cou dans ce module. Nous avons utilisé une IRM en coupes millimétriques en pondération T2 en coupes axiales, coronales et sagittales. 512 structures anatomiques sont légendées de manière dynamique, et certaines structures ont été redessinées ou rehaussées à la palette graphique afin de faciliter la lisibilité.

Atlas d'anatomie humaine : toutes les structures de la tête, de la face et du cou légendéees sur une IRM

Imagerie en coupes : IRM de la face et du cou

Une IRM de la face et du cou a été réalisée chez un sujet supposé sain en pondération T2, en coupes millimétriques (320 * 320 pixels) (600 images). Nous n’avons pas sélectionné la pondération T1 car celle-ci apportait un contraste moins marqué. Par ailleurs, lors de l’acquisition, nous avons découvert un kyste du tractus thyréoglosse associé à une thyroïde ectopique au niveau de la loge hyo-thyro-épiglottique. Dans un esprit didactique, nous avons « gommé » cette lésion afin de rendre l’examen normal, mais vous pourrez observer des anomalies au niveau de la loge HTE, veuillez nous excuser.
Après traitement par Photoshop, les images DICOM converties en JPEG ont été intégrées dans le logiciel Adobe Flash pour créer ce module dynamique. Chaque structure a été légendée dans les 3 plans de l’espace (axial, coronal et sagittal).

e-anatomy : module d'anatomie de la face avec les muscles, les os, les artères, les nerfs, les veines, les ganglions lymphatiques sur une IRM

Anatomie de la face et du cou : afficher les légendes anatomiques

A l'aide du menu supérieur, l'utilisateur peut sélectionner les légendes qu'il désire afficher :

  • Les os et les foramen de la face et du cou ont été légendées de couleurs différentes afin de faciliter la lisibilité. Les structures osseuses sont plus difficiles à visualiser en IRM pondérée T2 que sur une TDM : pour plus de détails sur les os de la face, veuillez vous référez au module face en TDM.
  • Les dents ont été numérotées en utilisant la FDI World Dental Federation notation ISO-3950.
  • Vu le nombre important de structures musculaires de la tête et du cou, nous avons du les segmenter en plusieurs groupes : muscles de la face, de la langue, du pharynx, du larynx, du cou, muscles masticateurs.

Anatomy of the oral cavity, nose and sinus of the face : coronal slice with anatomical structures labeled

  • Les fascias de la face et du cou ont été légendés mais leur structure complexe ne permettait pas de les redessiner.
  • Nous avons essayé d’être le plus complet possible pour l’étude de la cavité nasale, des sinus paranasaux et de la cavité orale, mais il est vrai que l’anatomie descriptive fait appel à de nombreuses structure parfois difficiles à voir en IRM alors qu’elles sont visualisées en pratique courante dans d’autre spécialités médicales (endoscopie…).
  • Nous avons séparé les 3 étages du pharynx (nasopharynx, oropharynx et laryngopharynx) afin de limiter le nombre de structures affichées (notamment sur les coupes sagittales).
  • L’onglet larynx regroupe à la fois les cartilages du larynx mais aussi toutes les structures adjacentes, notamment muqueuses.
  • L’œsophage, la trachée et la glande thyroïde ont été regroupés car ils ne représentent que peu de structures anatomiques pour ce module.
  • Les artères et les veines de la face et du cou ont été légendées, en privilégiant les gros troncs naissant de l'artère carotide externe ou se drainant dans le système veineux jugulaire.
  • Le système nerveux périphérique extrêmement complexe en anatomie ORL a lui aussi bénéficié d'une segmentation : d'une part les nerfs crâniens (nerf trijumeau (V) séparé en nerf ophtalmique (V1), nerf maxillaire (V2) et nerf mandibulaire (V3)); nerf facial (VII), nerf vestibulo-cochléaire (VIII), nerf glosso-pharyngien (IX), nerf vague (X)(ou pneumogastrique), nerf accessoire (XI) (A noter que la racine crâniale a été représentée mais que de récentes études tendent à montrer qu'elle n'existe pas et qu'il n'existerait qu'une racine spinale); nerf hypoglosse (XII); d'autre part le système nerveux autonome et le système dépendant des racines spinales de la moelle cervicale et thoracique (plexus cervical, plexus brachial et système nerveux dépendant des rameaux postérieurs cervicaux). Tous ces nerfs et leurs branches ont été légendés selon leur position supposée car ils sont très difficiles à visualiser de manière directe en Imagerie par Résonance Magnétique. Seuls les nerfs crâniens à l'émergence du tronc cérébral ainsi que les racines spinales ont pu être visualisés directement. Les autres ont été légendées principalement en suivant les vaisseaux auxquels ils sont le plus souvent accolés.
  • Le système lymphatique a été représenté par des symboles verts afin de faciliter la lisibilité, en effet les nœuds (ganglions) de la face et du cou sont inconstants; surtout chez un sujet sain. Leur dénomination en pratique courante fait appel à une double nomenclature : des noms anatomiques définis par la Terminologia Anatomica, mais aussi un système de classification par numéros utilisé par les radiologues, les oncologues, les radiothérapeutes et les chirurgiens ORL (American Joint Committee on Cancer (AJCC) classification et American Academy of Otolaryngology–Head and Neck Surgery (AAO-HNS) guidelines). Nous avons utilisé deux publications pour cela : http://www.cancerimaging.org/2004/4/2/0020/ et http://archotol.ama-assn.org/cgi/content/full/125/4/388. Pour les ganglions supra-claviculaires, ils peuvent soient être individualisés en tant que tel, soient être numérotés V ou IV. Nous avons pris le parti discutable de les classer VB.

Les chaines et noeuds lymphatiques de la face et du cou : facial, parotidien, jugulo-digastrique, momo-hyoïdien, cervical superficiel, cervical profond, jugulo-carotidien

  • Les espaces profonds de la face et du cou ont été entièrement redessinés sur chaque image de chaque plan afin d'être visualisés directement. En effet il existe déjà deux modules d'e-anatomy consacrés à cette anatomie complexe et nous avons voulu apporter un changement en n'utilisant pas des zones interactives. Ce dernier point facilitera notamment l'enseignement des espaces profonds de la face et du cou aux étudiants en médecine, en anatomie ou infirmiers et paramédicaux, qui peuvent directement visualiser les limites et le contenu de ces espaces. La plupart de ces espaces ne sont pas explicités en tant que tels dans la Terminologia Anatomica et leurs noms varient selon les écoles. Ainsi la fosse infra-temporale est distincte de l'espace masticateur car elle ne contient pas le muscle masséter mais par contre elle contient l'espace rétro-maxillo-zygomatique. Par ailleurs certains auteurs y incluent ou non le muscle ptérygoïdien médial. Afin de faciliter la compréhension et éviter toute controverse, nous avons représenté à droite et à gauche sur les coupes axiales et coronales des espaces différents mais qui finalement ne sont pas des structures anatomiques en tant que tel. Nous sommes ouverts à toute critique concernant cet aspect délicat de l'anatomie ORL.

Anatomie des espaces profonds de la face et du cou avec notamment les espaces parotidiens, carotidiens, prévertévral, parapharyngé, masticateur et fosse infra-temporale

Toutes les structures anatomiques de la terminologia anatomica sont traduites en français, anglais, espagnol, japonais et chinois (mandarin). Ce module peut ainsi servir de dictionnaire médical.
Sur la gauche, les coupes axiales, coronales et sagittales font office de références croisées.

Cet atlas d'anatomie ORL en IRM de la face et du cou a été conçu afin de faciliter l'enseignement par les anatomistes dans les différentes universités et facultés de médecine, pour faciliter la compréhension par les étudiants pour la préparation des concours de médecine (comme le PCEM1 ou l'ENC), ou para-médicaux (infirmiers, manipulateurs en radiologie, kinésithérapeutes) mais aussi pour faciliter la pratique médicale courante en radiologie, radiothérapie, oncologie, cancérologie, médecine nucléaire, chirurgie dentaire, ORL et maxillo-faciale et en médecine en général.

Références bibliographiques utilisées pour la réalisation de ce module :

  • Terminologia Anatomica: International Anatomical Terminology - FCAT Federative Committee On Anatomical Terminology, Federative Committee on Anatomical Terminology - Thieme, 1998 - ISBN 3131152516, 9783131152510
  • Atlas d'anatomie humaine - 4e édition - Frank-H Netter - Pierre Kamina (Traducteur) - Paru le : 25/07/2007 - Editeur : Masson - ISBN : 978-2-294-08042-5 - EAN : 9782294080425 (lien : http://www.netterimages.com/)
  • Diagnostic Imaging: Head and Neck - By H. Ric Harnsberger, MD, Patricia A. Hudgins, MD, Richard H. Wiggins, III, MD and H. Christian Davidson, MD -AMIRSYS Title - ISBN: 978-0-7216-2890-5 (lien: http://www.amirsys.com/index.php)
  • Handbook of Head and Neck Imaging - H. Ric Harnsberger
  • Anatomie : Tome 3, ORL - Pierre Bonfils, Jean-Marc Chevallier - Editeur : Flammarion Medecine-Sciences; Édition : 2e édition (20 janvier 2005) Collection : -Monographies - Langue : Français - ISBN-10: 2257103300 - ISBN-13: 978-2257103307 (lien Amazon : http://www.amazon.fr/Anatomie-3-ORL-Pierre-Bonfils/dp/2257103300)

Structures anatomiques

Loading comments ...

Loading comments ...