e-Anatomy

Aires ganglionnaires et nœuds lymphatiques de la face, du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis - Segmentation hépatique - Scanner corps entier (TDM) en cancérologie

e-Anatomy

Auteurs

Antoine Micheau

Publié le

mercredi 12 avril 2017

Section

Thorax, Abdomen, Pelvis

Structures anatomiques

Ce module d’anatomie du corps humain est consacré aux nœuds lymphatiques, aires ganglionnaires et organes impliqués dans les bilans d’extension des cancers. Il a été réalisé à partir d’un scanner (tomodensitométrie) avec injection iode d’un sujet sain, couvrant la face, le cou, le thorax, l’abdomen et le pelvis.

Ce travail est le fruit d’un collaboration avec la Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO).

Anatomie en cancérologie et en oncologie : les aires ganglionnaires, la segmentation hépatique et toutes les structures nécessaires au bilan d'extension des cancers.
Page de chargement du module interactif d'anatomie des aires ganglionnaires et nœuds lymphatiques de la face, du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis de la segmentation hépatique sur un scanner corps entier (TDM).
  Structures anatomiques :

Nous avons d’abord utilisé des légendes interactives pour identifier les structures anatomiques utilisées couramment en imagerie oncologique, notamment pour déterminer l’extension loco-régionale et à distance en préthérapeutique (classification TNM) ou intervenant comme limite pour la nomenclature des aires ganglionnaires :

  • Os : os hyoïde, clavicule, rachis, vertèbres, sternum, côtes, os coxal, sacrum…
  • Système respiratoire : nez, cavités nasales, larynx, cartilage cricoïde, trachée, poumons.
  • Système digestif : cavité orale, langue, pharynx, œsophage, estomac, intestin grêle, côlon, rectum.
  • Système urinaire : reins, surrénales, uretères, vessie, urètre, prostate.
  • Artères : aorte thoracique et abdominale et ses principales branches.
  • Veines : veines jugulaires, veines subclavières, troncs veineux brachio-céphaliques, veine cave inférieure et supérieure, veine azygos, veines iliaques et veines fémorales ainsi que le système porte (veine porte, veine splénique, veines mésentériques inférieures et supérieures).
  • Nb : certaines structures ont été incluses dans des groupes dont elles ne font pas partie en théorie afin de faciliter la navigation. Exemple : la rate dans le système digestif, la glande thyroïde dans le système respiratoire.
Nœuds lymphatiques :

Nous avons représenté les nœuds lymphatiques par des puces colorées afin de mieux visualiser leur position. Ce ne sont que des localisations anatomiques hypothétiques, la plupart des ganglions présentés dans ce module n’étant pas visibles chez ce sujet sain.

La nomenclature des lymphonoeuds varie énormément selon les auteurs, en conséquence nous sommes limités à la nomenclature de la Terminologia Anatomica. Vous remarquerez que la localisation et le nom des nœuds lymphatiques varie considérablement par rapport à la nomenclature utilisée pour la désignation des aires ganglionnaires.

 

Nomenclature et aires ganglionnaires des adénopathies cervicales - Copyright Imaios
Noeuds lymphatiques de la face et du cou et aires ganglionnaires cervicales (Classification de Robbins) à partir d'un scanner cervical avec injection d'iode : noeuds submandibulaires (Niveau Ia), noeuds jugulaires internes (Niveau II), ganglions jugulaires internes inférieurs (niveau 4), aire des ganglions rétropharyngés.
  Aires ganglionnaires :

Nous avons détouré les aires ganglionnaires cervicales et thoraciques. Ces aires sont celles utilisées en imagerie pour les bilans d’extension en cancérologie, et celles utilisées pour les irradiations en radiothérapie.

Par raccourci, vous trouverez la fosse infraclaviculaire et la fosse supraclaviculaire dans les aires ganglionnaires, bien que ce ne soit pas stricto sensu des aires ganglionnaires mais plutôt des régions anatomiques.

Les aires ganglionnaires du cou sont numérotées de I à VI avec en plus l’aire rétropharyngée.

Cette classification est basée sur la classification de Robbins.

Les aires ganglionnaires du thorax sont numérotées de I à XII et associées à leur dénomination courante basée sur la classifiation de Mountain and Dressler. Certaines limites non précisées dans cette classification ont été établies à partir de l’article de Chapet O. et al.

 

Scanner des noeud lymphatiques du thorax : les aires selon la classification de Mountain et Dressler
Anatomie des aires ganglionnaires sur un scanner du thorax : un atlas interactif adapté pour la cancérologie, l'oncologie et la radiothérapie pour le bilan d'extension des cancers (stadification TNM)
  Segmentation hépatique :

Nous avons détouré les différents segments hépatiques, en subdivisant le segment IV en IVa et IVb. Nous avons délimité les segments en utilisant les veines sus-hépatiques.

La segmentation hépatique : atlas à partir d'un scanner pour l'oncologie, la radiothérapie et la cancérologie - Copyrgiht Imaios
Anatomie, nomenclature et classification des segments du foie (à partir des veines sus-hépatiques, adapté de Couinaud et de la Terminologia Anatomica) sur un scanner abdominal avec injection d'iode au temps portal : segments I, II, III, IVa et b, V, VI, VII, VIII
  Anatomie du corps humain : afficher les légendes anatomiques

Pour utiliser ce module, vous devez cliquer sur l’onglet « structures anatomiques ».

Là vous pourrez choisir entre différentes structures à afficher.

Certaines structures comme les aires ganglionnaires sont affichées zones délimitées et en légendes interactives.

D’autres comme les lymphonoeuds du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis sont affichés uniquement par des légendes.

Enfin la segmentation du foie a été montrée par des zones de délimitation dessinées à la palette graphique..

La fonction « légendage limité à une zone » permet d’afficher toutes les légendes dans un carré que l’utilisateur balaye sur l’image. Par contre elle ne permet pas d’afficher les zones anatomiques détourées.

La fonction « plein écran » permet d’afficher les images de ce module en grande taille, mais est réservée aux membres Imaios de type Premium.

L’onglet « Régions » permet d’accéder de manière plus rapide au cou, au thorax, à l’abdomen ou au pelvis.

Le menu langue permet d’afficher les légendes en différentes langues : latin (Terminologia Anatomica), anglais, français, espagnol, chinois, japonais…

Ce module est destiné aux étudiants en médecine, et notamment de spécialité comme la radiologie, l’oncologie, la cancérologie, la radiothérapie, la médecine nucléaire et toutes les spécialités médicales où le bilan pré thérapeutique d’un cancer est primordiale.

Cet atlas d’anatomie du corps humain sera utile comme aide-mémoire aux cancérologues, radiothérapeutes, radiologues, médecin nucléariste et oncologues pour le bilan d’extension des néoplasies, notamment par l’étude des loges ganglionnaires pour la classification TNM, mais aussi grâce au rappel de la segmentation du foie.

Atlas d'anatomie des noeuds lymphatiques (ganglions) de l'abdomen et du pelvis - Copyright Imaios
Anatomie des ganglions (noeuds lymphatiques) du pelvis : noeuds iliaques externes et internes, ganglions glutéaux, noeuds épigastriques, noeuds mésentériques...
      References

 

Télécharger e-Anatomy

Utilisateurs mobile et tablet, vous pouvez télécharger e-Anatomy sur l'Appstore ou sur GooglePlay.

e-Anatomy sur l'Appstore e-Anatomy sur Googleplay

Abonnez-vous maintenant

Découvrez nos offres d'abonnement