e-CASES: Ostéome ostoïde du bord supéro-médial du dôme talien

Dr François KLEIN – CHU Montpellier

Anamnèse

Douleurs inflammatoires nocturnes chez un sujet de 15 ans évioluant depuis 2 ans.

Pas de notion traumatique.

Pas de laxité articulaire.

Pas de fièvre.

Pas d'ATCD notable.

 

Scintigraphie objectivant une hyperfixation du talus évoquant une algodystrophie.

Résultats

- Radiographie:

Intégrité de l'interligne articulaire tibio-talienne.

Pas de lésion osseuse d'allure post traumatique récente visible.

Pas de lésion ostéo-condensante ou ostéolytique focale suspecte.

Minéralisation osseuse satisfaisante.

Pas d'opacités pathologiqes en projection des parties molles.

 

- IRM:

Infiltration oedémateuse intra-osseuse du coin supéro-médial du talus ainsi que de sa face médiale avec contour cortical respecté.

Il n'existe pas d'épanchement intra-articulaire talo-crural ou sous-talien significatif.

Pas de lésion des différents faisceaux ligamentaires des ligaments collatéraux.

Pas d'aspect de ténosynovite.

Par ailleurs, iinfiltration oedémateuse intra-osseuse associée à un remaniement de l'os sous-chondral de la base du premier métatarsien.

 

- Arthro-TDM:

Intégrité du cartilage d'encroûtement de l'articulation talo-crurale et de la sous-talienne postérieure.

Intégrité des ligaments collatéraux.

En lieu et place de l'oedème visualisé en IRM, on objective un nodule arrondi, hyperdense de 2 mm sans ostéosclérose périphérique.

Pas d'anomalie de l'architecture autour de ce nidus.


Diagnostic

Ostéome ostoïde du bord supéro-médial du dôme talien


Points clés

Devant la présence de douleurs inflammatoires nocturnes chez un sujet jeune, évoluant depuis plusieurs mois à années, avec une IRM visualisant un oedème intra osseux important, sans véritable lésion objectivable, il faut toujours faire une TDM pour recherche un ostéome ostéoïde.



Loading comments ...

Loading comments ...

Tools

Features

Touch-screen gestures