Tools

Features

Touch-screen gestures

Tumeur à cellules géantes

Chargement...

Anamnèse

Homme 37 ans.

Tuméfaction poignet droit.


Résultats

RADIOGRAPHIES :

 

Lésion ostéolytique :

- métaphyso-épiphysaire

- de l'extrémité inférieure du radius

- mal limitée

- contenant des tarbéculations (en fait pseudo-trabéculations)

- sans calcification intra ou périlésionnelle

- sans réaction périostée

 

SCANNER :

Ostéolyse métaphyso-épiphysaire radiale distale avec interruption multifocale de la corticale.

Pas de calcification intra lésionnelle.

Erosion du lunatum.

 

IRM :

Masse tissulaire métaphyso-épiphysaire radiale distale en hyposignal T1 avec prise de contraste périphérique (centre nécrotique, masse tissulaire périphérique).

Coulée tissulaire à la partie antérolatérale de l'ulna, entre le pisiforme et le trichétrum et au niveau du médiocarpe avec érosion du lunatum.

 

CONCLUSION :

Tumeur à cellulles géantes (forme très agressive).


Diagnostic

Tumeur à cellules géantes


Discussion

TUMEUR A CELLULES GEANTES

 

Tumeur bénigne mais localement agressive.

5 % des tumeurs osseuses primitives, 20% des tumeurs bénignes.

 

CLINIQUE :

 

Pic entre 20 et 30 ans, après soudure du cartilage.

Prédominance féminine (1,5 fois plus que les hommes)

Asymptomatique ++, tuméfaction, douleur, fracture pathologique (10%).

 

TOPOGRAPHIE :

Epiphyso-métaphysaire

Os logs +++ (80 %) : fémur distal, tibia proximal, radius distal, humérus proximal.

 

RADIOGRAPHIE :

Lésion ostéolytique épiphysométaphysaire excentréee, de contours nets (pour la forme typique), sans condensation adjacente.

Pas de calcifications.

Aspect de pseudotrabéculations (dû aux crêtes osseuses secondaires au scalloping endosté).

 

TDM :

Lésion ostéolytique sans calcifications intra lésionnelles.

Crêtes osseuses (dues au scalloping endosté).

 

IRM :

Hypo T1, signal T2 variable, se rehaussant après injection.

Envahissement des parties molles dans 40 % des cas.

 

TRAITEMENT :

Chirurgical conservateur.

Récidives fréquentes, surtout dans les 3ans.

Transformation maligne rare (5 %).



Tumeur à cellules géantes  Radiographie Membre supérieur

Radiographie Membre supérieur

Tumeur à cellules géantes  IRM Membre supérieur Axial T1

IRM Membre supérieur Axial T1

Tumeur à cellules géantes  IRM Membre supérieur Coronal T1 Gadolinium Fat Sat

IRM Membre supérieur Coronal T1 Gadolinium Fat Sat

Tumeur à cellules géantes  IRM Membre supérieur Axial Gadolinium Fat Sat

IRM Membre supérieur Axial Gadolinium Fat Sat

Tumeur à cellules géantes  IRM Membre supérieur Coronal T1

IRM Membre supérieur Coronal T1

Tumeur à cellules géantes  TDM Membre supérieur Axial

TDM Membre supérieur Axial

Tumeur à cellules géantes  TDM Membre supérieur Sagittal

TDM Membre supérieur Sagittal

Tumeur à cellules géantes  TDM Membre supérieur Coronal

TDM Membre supérieur Coronal

Commentaires

Loading comments ...