Tools

Features

Touch-screen gestures

Appendicite aiguë non compliquée

Chargement...

Anamnèse

Enfant de 6 ans, douleurs de la fosse iliaque droite depuis 24 heures avec fébricule.

Syndrome inflammatoire biologique modéré (CRP : 50 et hyperleucocytose à 16 000 GB).


Résultats

Appendice de diamètre augmenté (7.7 mm), non compressible sous la sonde avec discret épaississement pariétal (3-3.5 mm).

Discrète infiltration de la graisse périappendiculaire.

Hyperhémie pariétale et du méso épaissi en mode Doppler couleur.


Diagnostic

Appendicite aiguë non compliquée


Discussion

Terrain :

- urgence chirurgicale la plus fréquente de l'enfant de 5 à 10 ans

- Rare ( 2% des cas) et plus difficile à diagnostiquer avant 3-4 ans.

 

But de l'imagerie :

- faire un diagnostic positif précoce

- éliminer les diagnostics différentiels (digestifs : iléite ou iléocaecite infectieuse, pathologie gynécologique chez la fille : kyste hémorragique ou torsion d'annexes).

- rechercher des complications (phelgmon, abcès, plastron, péritonite localisée, diffuse ou à foyer multiples).

 

Critères diagnostiques :

- augmentation du diamètre de l'appendice qui est supérieur à 6.5 - 7 mm sous compression

- épaississement de la paroi appendiculaire (plus de 3 mm)

- appendice figé, non compressible, douloureux au passage de la sonde

- contenu non aérique (purulent, hétérogène)

- épaississement hyperéchogène du méso-appendiculaire

- Doppler : hyperhémie pariétale et des mésos adjacents

Signes directs de perforation :

- infiltration hypoéchogène de la graisse périappendiculaire (phelgmon)

- collection hypoéchogène périappendiculaire entourée d'une paroi (abcès)

- épanchement intrapéritonéal échogène localisé ou diffus

Signes indirects de perforation :

- important épaississement des tissus graisseux périappendiculaires.

- épaississement stratifié de la dernière anse et/ou du caecum

- anses digestives liquidiennes, figées, peu péristaltiques

dans la FID.

 

Différents types d'appendicite :

1/ Appendicite médicale (catarrhale) : diamètre appendiculaire discrètement augmenté (6 - 6.5 mm), hyperhémie pariétale avec respect de la stratification.

Pas d'épaississement de la musculeuse ni d'infiltration du méso.

Evolution parfois favorable avec régression spontanée.

2/ Appendicite avec atteinte transmurale et réaction périappendiculaire (sanction chirurgicale) :

- appendicite non suppurée : respect de la stratification pariétale avec sous-muqueuse continue, infiltration hyperéchogène modérée des mésos

- appendicite suppurée : paroi déstratifiée, hyperhémique épaississement de la musculeuse, contenu purulent, épaississement périappendiculaire franc

- appendicite gangréneuse : pas d'hyperhémie pariétale (thromboses vasculaires avec nécrose), possible amincissement de la paroi, épaississement périappendiculaire marqué.


DDx

- Mucocèle appendiculaire : chez l'enfant atteint de mucoviscidose, appendice augmenté de diamètre en raison d'une accumulation des sécrétions endoluminales, pas d'épaississement ni d'hyperhémie de la paroi appendiculaire, pas de réaction périappendiculaire.

- Appendicite réactionnelle dans le cadre d'une iléo-caecite inflammatoire (maladie de Crohn) ou infectieuse.

- Hyperplasie lymphoïde appendiculaire : épaississement pariétal hypoéchogène essentiellement muqueux, pas de réaction périappendiculaire. Adénopathies satellites.

- Colique appendiculaire : distension appendiculaire modérée par du matériel digestif endoluminal, appendice compressible sous la sonde, pas d'épaississement pariétal ni d'hyperhémie, pas de réaction périappendiculaire.


Points clés

- Echographie à réaliser vessie pleine, à répéter en cas de non visualisation de l'appendice, éventuellement après lavement évacuateur en cas d'encombrement sterco-aérique gênant l'examen, en l'absence de signes de gravité.

- Voir l'appendice en totalité (attention aux appendicites de la pointe).



Appendicite aiguë non compliquée US tube digestif

US tube digestif

Commentaires

Loading comments ...