Tools

Features

Touch-screen gestures

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein

Chargement...

Anamnèse

Patient de 18 ans, traumatisme crânien grave suite à un accident de la voie publique scooter contre véhicule léger, choc frontal, expulsion du casque au cours de l’accident.

Examen clinique initial :

- Glasgow = 7 à la prise en charge, déviation des yeux à droite, pupilles réactives, symétriques.

- Diminution du murmure vésiculaire du champ pulmonaire à droite,

- Hémodynamique stable, PA : 130/70 mmHg, fréquence cardiaque : 69 bpm, SpO2 : 100%,

- Abdomen souple, indolore.

Après intubation, dégradation de l'hémodynamique, nécessitant un remplissage massif.

A l'arrivée du SAMU, PA : 80/40 mmHg, fréquence cardiaque : 65 bpm, Spo2 : 100%. Mise en place

de Noradrénaline pour support hémodynamique et transfert au CHU après un remplissage de 2L

de colloïdes et de 1,5L de cristalloïdes.

Voici son bodyscanner.


Résultats

Mon compte-rendu :

- A l’étage encéphalique :

- Lésions axonales diffuses frontale gauche et du centre semi-ovale gauche.

- Hématome extra dural temporal gauche avec bulles d'air sur fracture du rocher extra labyrinthique.

- Contusions pétéchiales temporales gauche.

- Hématome intra parenchymateux profond temporal interne gauche.

- Œdème cérébral modéré, pas d’engagement.

- Hématome sous cutané fronto-temporal droit.

- Fracture l'étage moyen de la base du crane (et emphysème des parties molles au contact) avec :

• Fracture de l'écaille du temporal gauche se prolongeant au niveau du rocher gauche avec un trajet extra labyrinthique (intégrité de la chaîne ossiculaire) et une atteinte du tegmen tympanii. Pneumencéphalie à ce niveau (brèche ostéo-méningée très probable) ;

• Puis le trait s’étend au sphénoïde via la partie antérieure du canal carotidien puis les parois antéro-inférieure et latérale droite du sinus sphénoïdal (avec hémosinus et fragment osseux intra sinusien).

• Puis en avant fracture de la partie postérieure du vomer.

N.B : méchage nasal gauche

- Rachis cervico-dorso-lombaire : pas de lésion osseuse post traumatique.

- A l’étage thoracique :

- Surcharge pulmonaire cardiogénique++ (épaississement des septa, opacités en verre dépoli, plages de condensation déclives et infiltrat oedémateux du médiastin).

- Probables contusions pulmonaires associées notamment dans le lobe supérieur gauche et les 2 lobes inférieurs.

- Minime pneumothorax bilatéral.

- Pas de lésion traumatique des gros vaisseaux médiastinaux.

- A l’étage abdomino-pelvien :

- Signes de remplissage excessif (œdème périportal, épanchement liquidien du lit vésiculaire, lame liquidienne périsplénique) ;

- Lacération profonde médio-rénale droite avec hémorétropéritoine au contact, sans saignement actif ni atteinte du système collecteur (pas d’extravasation d’urine sur le temps tardif).

- Hématurie avec niveau intra vésical.

- Pas d’autre lésions post traumatique.


Diagnostic

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein


Discussion

SUIVI :

- Pose d’une PIC qui était élevée au début = mise en place d’une osmothérapie avec utilisation d'amines

vasopressives pour maintenir une hémodynamique intra-cérébrale satisfaisante, normalisation des chiffres de PIC à J2. Evolution favorable avec arrêt de la sédation à J5, aucun déficit sensitivo-moteur ne sera constaté, aucune déficience cognitive ou comportementale n'est remarquée.

- Réalisation d’un tamponnement postérieur dans la narine gauche pour une épistaxis postérieure persistante.

- Simple surveillance du traumatisme rénal droit avec une évolution favorable.


Points clés

On retiendra :

- Les lésions axonales diffuses et les hématomes profonds sont des lésions de cisaillement et sont situées dans des régions données.

- La présence d’air dans un HED doit faire rechercher une fracture du rocher homolatérale.

- Dans une fracture du rocher, je précise son caractère trans ou extra labyrinthique, l’atteinte éventuelle de la chaîne ossiculaire et l’atteinte éventuelle du tegmen tympanii.

- Je reconnais les signes de surcharge hémodynamique (œdème péri portal, œdème pulmonaire, infiltration œdémateuse du médiastin et/ou des tissus graisseux sous cutanés…).


Références

IM06



traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein crane axial mou

crane axial mou

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein crane axial os

crane axial os

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein crane coro os

crane coro os

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein rachis cervical axial os

rachis cervical axial os

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein rachis cervical sag os

rachis cervical sag os

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein rocher gauche ax os

rocher gauche ax os

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein TAP artériel axial

TAP artériel axial

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein thorax poumon ax

thorax poumon ax

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein abdomen portal axial

abdomen portal axial

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein abdomen portal sagittal

abdomen portal sagittal

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein abdomen tardif axial

abdomen tardif axial

traumatisme cranien, oedème pulmonaire, lacération du rein TAP sagittal os

TAP sagittal os

Commentaires

Loading comments ...