Tools

Features

Touch-screen gestures

Bigéminisme ventriculaire

Chargement...

Anamnèse

Un homme de 64 ans consulte cardiologue pour une sensation de palpitations. Ce patient n’est porteur d’aucun facteur de risque et ne prend aucun traitement.


Résultats
Fréquence

Difficile à déterminer en raison du bigéminisme ventriculaire

 

Rythme

Sinusal avec bigéminisme ventriculaire

 

Axe

Positif en D1 et isodiphasique en AVF (0°)

 

Conduction
  • PR = 160 ms
  • QRS = 100 ms 
  • QT = 400 ms

 

Hypertrophie
  • A : Non
  • V : Non

 

Ischémie

Repolarisation (onde T) plate en D3 et AVF.

 

Au total : Bigéminisme ventriculaire.


Diagnostic

Bigéminisme ventriculaire


Discussion

1. Différents types d’ extrasystoles :

 

  • Ventriculaires : il s’agit d’un QRS prématuré, non précédé d’une onde P, de morphologie différente du QRS de base et à QRS élargit (>0,12s)
  • Auriculaires : dépolarisation prématurée prenant naissance dans l’oreillette. La morphologie de l’onde P’ extra-systolique est différente de celle de l’onde P sinusale. L’aspect de l’onde P’ peut être très divers.
  • Jonctionelles: correspond à un complexe prématuré, de même aspect que le QRS de base. Ce QRS peut être ou précédé ou succédée par une onde P’retrograde.

 

2. Les signes de gravités des extrasystoles ventriculaires :

 

  • Couplage précoce : correspond à l’intervalle de temps séparant l’ESV du complexe sinusal précédant, plus le couplage est court plus le risque de trouble du rythme grave est important : phénomène R/T : ESV tombant sur l’onde T du complexe précédant

    NB : Le couplage relativement long est un élément habituellement rassurant, sauf dans le cas des QT longs congénitaux ou acquis, où la survenue de torsades de pointe fait souvent suite à une extrasystole ventriculaire à couplage long.

  • Les ESV polymorphes : Les ESV sont monomorphes lorsque quand le foyer d’origine est unique, polymorphes lorsque les foyers sont multiples
  • Les ESV fréquentes > 10 /min ou 200/24 heures
  • Les ESV à couplage variable
  • Les ESV répétitives : doublet (succession de deux extrasystoles), triplet (succession de trois extrasystoles), salve (plus de trois extrasystoles succéssives)
  • L’existence d’une cardiopathie sous jacente


Bigéminisme ventriculaire  ECG

ECG

Commentaires

Loading comments ...