Tools

Features

Touch-screen gestures

Infarctus inférieur évolutif avec paralysie sinusale complète

Chargement...

Résultats
Fréquence

Bradycardie 35/min

 

Rythme

Paralysie sinusale complète avec BSA du troisième degré, échappement QRS fins, pas d’onde P rétrograde visible

 

Axe

Normal positif D1 et AVF (autour de 0°)

 

Conduction
  • PR : Absence d’onde P : BSA du troisième degré, échappement QRS fins
  • QRS : 80 ms
  • QT = 480 ms

 

Hypertrophie
  • A : absence d’onde P
  • V : pas d’hypertophie ventriculaire 

 

Ischémie

Courant lésion sous épicardique (sus décalage du degment ST) localisé en DII, DIII, AVF englobant l’onde T (onde de Pardee), correspondant aux dérivations  inférieures, avec image en miroir dans les dérivations V1V2V3 et D1 AVL) 

 

Au total : Infarctus inférieur évolutif avec paralysie sinusale complète.


Diagnostic

Infarctus inférieur évolutif avec paralysie sinusale complète


Discussion

Différents types de bloc sino-auriculaire

 

  • Bloc sino-auriculaire du premier degré : non visualisé sur l’ECG
  • Bloc sino-auriculaire du deuxième degré : bradycardie sinusale irrégulière
    • Type 1 Blumberger : Avec une diminution de l’intervalle PP jusqu’à l’absence totale d’un cycle complet. La pause est inférieure au double de l'intervalle PP le plus court.
    • Type 2 Blumberger : Interruption intermittente de la conduction sino-auriculaire, avec des pauses égales au double de PP.
  • Bloc sino-auriculaire du troisième degré : disparition des ondes P remplacée par un échappement jonctionnel

 

Les bradycardies sinusales et paralysies sinusales contemporaines d’un infarctus inférieur peuvent être de deux origines: manifestations réflexes médiées par le vague et répondant à l’atropine, ou atteinte directe du nœud sinusal d’apparition plus tardive et répondant moins bien l’atropine.



Auteur
Dr Guillaume Cayla
Organisation
CHU Nîmes
Chaîne
Cas cliniques d'ECG
Infarctus inférieur évolutif avec paralysie sinusale complète  ECG

ECG

Commentaires

Loading comments ...