Tools

Features

Touch-screen gestures

Paralysie sinusale sur hyperkaliémie

Chargement...

Anamnèse

Une patiente de 68 ans est hospitalisée aux urgences pour asthénie. Cette patiente est traitée par plusieurs médicaments à visée cardiovasculaire mais dont elle ne peut donner le nom.


Résultats
Fréquence

50/min

 

Rythme

Absence d’onde P, paralysie sinusale

 

Axe

Difficile à déterminer, positif en D1, et isodiphasique en AVF, axe autour de 0°

 

Conduction
  • PR : absence d’onde P
  • QRS : large 160 ms
  • QT : 440 ms

 

Hypertrophie
  • A : absence d’onde P
  • V : pas de signe d’hypertrophie

 

Ischémie

Onde Q en D2, D3, AVF, avec ondes T négatives dans ce territoire témoin d’une nécrose inférieure semi récente.

Les ondes T sont anormalement amples et pointues dans les dérivations précordiales (hyperkaliémie).

 

Au total : paralysie sinusale sur hyperkaliémie.

 

Commentaires : Il s’agit d’une hyperkaliémie sévère : mesurée chez cette patiente à 7,5 mmol/L


Diagnostic

Paralysie sinusale sur hyperkaliémie


Discussion

Signes ECG d’une hyperkaliémie :

 

  • Ondes T amples, positives, pointues, à base étroite
  • Trouble de conduction intraventriculaire (QRS >0,12 seconde);
  • Diminution puis disparition de l'onde P sinusale;
  • Modification du segment ST : "pseudo-lésion";
  • Arythmies et troubles de conduction auriculoventriculaire, arrêt cardiaque.

 

Onde T : l’augmentation d’amplitude des ondes T reste le signe le plus précoce. Les ondes T sont amples pointues habituellement symétrique. Attention de nombreux aspect ECG peuvent donner ce type d’aspect (repolarisation précoce, certaines hypertrophie ventriculaire gauche...)

 

Trouble conductif intraventriculaire gauche non spécifique. QRS > 0 ,12 sec
Plus la kaliémie est importante plus le QRS est large

 

L’onde P : L'amplitude de l'onde P sinusale se réduit et sa durée augmente au fur et à mesure de l'élévation de la kaliémie >7 mmol/L. Au delà de 7,5 ou 8,5 mmol/L l'onde P sinusale disparaît complètement.

 

Arythmie : l'hyperkaliémie majeure constitue un risque de mort subite par bloc auriculoventriculaire complet ou par asystolie, plus souvent par tachycardie ou fibrillation ventriculaire.



Paralysie sinusale sur hyperkaliémie  ECG

ECG

Commentaires

Loading comments ...