Tools

Features

Touch-screen gestures

Signe de Cabréra témoignant d'une cicatrice d'infarctus antérieur

Chargement...

Anamnèse

Un homme de 74 ans, ayant de nombreux antécédents cardiovasculaires dont un infarctus il y a maintenant 5 ans est hospitalisé pour une décompensation cardiaque gauche.

Un ECG est réalisé.


Résultats
Fréquence

94/min

 

Rythme

Sinusal

 

Axe

Impossible à déterminer car isodiphasique dans toutes les dérivations périphériques

 

Conduction
  • PR : 180 ms
  • QRS : 160 ms avec aspect de retard gauche
  • QT = 400 ms

 

Hypertrophie
  • A : Aspect typique d'hypertrophie auriculaire gauche onde P bifide en D2 et biphasique en V1 (duréee de l'onde P>120 ms)
  • V : pas de signe d’hypertrophie

 

Ischémie

Signe de Cabrera : Crochetage de 0.04 seconde au moins sur la branche ascendante de l'onde S dans les dérivations V3, V4 ou V5. Il est le témoin d'une nécrose antérieure en présence d'un bloc de branche gauche.
Onde T négative en D1 et AVL, plate en D2, D3, AVF 

 

Au total : Trouble conductif avec aspect de bloc de branche gauche atypique (retard gauche) et signe de Cabréra témoignant d'une cicatrice d'infarctus antérieur


Diagnostic

Signe de Cabréra témoignant d'une cicatrice d'infarctus antérieur


Discussion

On note une QRS large mesuré à 130 ms. La morphologie des QRS est en faveur plutôt d’un bloc de branche gauche mais tous les critères du bloc de branche gauche ne sont pas réunis. Dans ce cas on peut parler de retard gauche ou d’aspect de bloc de branche gauche



Signe de Cabréra témoignant d'une cicatrice d'infarctus antérieur  ECG

ECG

Commentaires

Loading comments ...