Tools

Features

Touch-screen gestures

Lymphome de Burkitt

Chargement...

Anamnèse

Patient de 39 ans consultant aux urgences pour apparition brutale dans la nuit d'une masse cervicale droite

Antécédents : traumatisme cervico-facial sans gravité (2007)

Interrogatoire : le patient décrit aussi une douleur à type de névralgie cervico-brachiale débutant au niveau de l'épaule et cheminant le long de la face interne du bras et de l'avant-bras jusqu'au 5ème doigt de la main droite

Quelle racine nerveuse évoquez-vous devant le trajet de cette douleur ?

Examen :

- Au niveau cervical @1.1 @1.2

- Au niveau ophtalmologique @2.1

MAVC : OD 10/10 Parinaud 2

            OG 10/10 Parinaud 2

Que retrouvez-vous à l'examen ophtalmologique de ce patient ?

Qu'évoquez-vous devant l'association de ces signes ophtalmologiques ?

Scanner cérébro-cervical @3.1 @4.1

IRM cérébro-cervicale @5.1 @6.1

Que retrouvez-vous sur ces 2 examens d'imagerie ?


Résultats

Examen cervical @1.1 @1.2 : masse basicervicale droite, rénitente, non inflammatoire, non douloureuse, sans thrill

Examen ophtalmologique @2.1 : présence d'un ptosis et d'un myosis droit faisant évoquer un syndrome de Claude Bernard Horner droit

Scanner cérébro-cervical @3.40 @4.10 : volumineuse masse basi-cervicale latéralisée à droite, de densité musculaire, refoulant la carotide primitive en avant, le lobe thyroïdien  droit  médialement, et traversée par l'artère sous-clavière droite

IRM cérébro-cervicale @5.12 @6.7 : syndrome de masse du creux sus-claviculaire droit en faveur d'une formation lymphoïde : lymphome?  Maladie  Castelman?

TEP scanner : en  faveur  d'un  lymphome  stade  IV

Cytoponction puis biopsie de la masse : en faveur d'un lymphome de Burkitt

 


Diagnostic

Lymphome de Burkitt


Points clés

Forme rare de lymphome malin non-Hodgkinien à cellules B matures

50 % des LMNH de l'enfant et 2 % des LMNH de l'adulte en Europe

2 pics d'incidence : enfance/adolescence et après 40 ans

Favorisé par l'immunodépression

2 formes :

- endémique : liée à l'EBV, surtout en Afrique, tumeur des maxillaires

- sporadique : non liée à l'EBV, touche surtout l'abdomen et la sphère ORL

Envahissement secondaire de la moelle osseuse (35 % des cas) et du SNC (15 % des cas) avec apparition d'une méningite tumorale ou d'une paralysie des nerfs crâniens

Diagnostic : biopsie d'une masse ou ponction d'un épanchement ou de moelle osseuse

Traitement : chimiothérapie intensive précoce

Evolution : guérison dans 80 - 90 % des cas pris en charge précocément


Références

Orphanet : chapitre "Lymphome de Burkitt" : http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Expert=543&Lng=FR



Auteur
Dr Didier HOA , Dr Arnaud PAYEROLS
Organisation
CHU Gui de Chauliac
Chaîne
Ophtalmologie : Neuro-Ophtalmologie
Lymphome de Burkitt  Photographie

Photographie

Lymphome de Burkitt  Photographie

Photographie

Lymphome de Burkitt  TDM Cou Axial

TDM Cou Axial

Lymphome de Burkitt  TDM Cou Oblique

TDM Cou Oblique

Lymphome de Burkitt  IRM Cou Axial

IRM Cou Axial

Lymphome de Burkitt  IRM Cou Coronal

IRM Cou Coronal

Commentaires

Loading comments ...