Tools

Features

Touch-screen gestures

Syndrome de Boerhaave

Chargement...

Anamnèse

Patiene suivie pour une LLC. Dernière NFS en mars 2014 : 40000 leuco.

Admise pour douleur epigastrique morphino-nécessitante, avec leuco à plus de 120000, lactacidépie à 3.60 (normale 2.20). Clinique sans orientation.

RP : peut-être début de foyer base droite? Base gauche avec discret syndrome intersticiel.

Thorax : verif foyer pulmonaire


Résultats

A l'étage sus diaphragmatique :

Rupture du bas oesophage au niveau du SIO avec solution de continuité bien visualisée (flèche verte, @1.94).

Collection hydroaerique péri oesophagienne de 21 par 40mm et 70mm de hauteur fusant en sous diaphragmatique (carré bleu, @1.90)

Infiltration du médiastin postérieur remontant jusqu'au niveau des Veines pulmonaires supérieures

Pas d'atteinte du médiastin supérieure ou antérieur. 

Pas d'anomalie du coeur et des gros vaisseaux.

Adénomégalies médiastino-hilaires

Lame d'épanchement pleural bilatérale.

 

A l'étage sous diaphragmatique :

Bulles de péritoine péri gastrique.

Adénomégalies péri coeliaques. en rapport avec la pathologie oesophagienne

Lésion hypodense du dome hépatique centimétrique à confronter aux antécédents de la patiente et à une échographie de principe.

Intégrité scannographique, pancréatique, rénale, surrénalienne et splénique.

L'aorte est de calibre normale sans atteinte athéromateuse.

Pas d'épaississement pariétal digestif ni l'infiltration de la graisse mésentérique.

Pas d'épanchement intra-péritonéal.

 

Pas d'anomalie visible en fenêtre osseuse.

 

Au total:

Rupture du 1/3 inférieur de l'oesophage (Syndrome de Boerhaave) compliquée d'une collection de     2*4*7cm fusant en sous diaphragmatique et d'une médiastinite postérieure.


Diagnostic

Syndrome de Boerhaave


Discussion

Syndrome de Boerhaave = rupture spontanée de l'oesophage

En rapport avec une déchirure de la paroi oesophagienne dans son tiers inférieur en rapport avec des efforts de vomissements (à la différence du syndrome de Mallory Weiss qui donne une atteinte pariétale superficielle qui se manifeste par des hémorragies digestives hautes).

Cliniquement, syndrome thoracique aigue douloureux et grave ou tableau subaiguë d'abcès profond (signes pulmonaires ou cardiaques).

Grave: mortalité de 90% dans les 48 premiers heures en l'absence de diagnostic.

TDM:

  • pneumomédiastin et infiltration de la graisse médiastinale, solution de continuité oesophagienne.
  • Recherche de lésions associées: pneumothorax, pneumopéricarde, collections.

Références

Imagerie de l'abdomen, V. Vigrain.

Ed. Lavoisier



Syndrome de Boerhaave  TDM Thorax Axial Temps artériel

TDM Thorax Axial Temps artériel

Syndrome de Boerhaave  TDM Abdomen Axial Temps veineux

TDM Abdomen Axial Temps veineux

Commentaires

Loading comments ...