Tools

Features

Touch-screen gestures

Ulcère duodénal perforé

Chargement...

Anamnèse

Patient de 55 ans, sans atcd particulier, alcolo-tabagique, consultant au SAU pour une douleur épigastrique apparue ce matin s'intensifiant au cours de la journée. Pas de notion de melena. Quelques nausées.
Majoration progressive de la douleur, actuellement difficilement controlée par titration morphinique. Pas de défense, mais contracture réactionnelle à la douleur.
Bilan biologique normal, notamment hépatique et pancréatique, et pas de syndrome inflammatoire.
Dans le contexte, on évoque un ulcère gastrique.


Résultats

Pneumopéritoine sus-méso colique (flèches bleues), de topographie pré-hépatique (@.1.40) et dans le sillon d'Arantius (@1.56)
Présence d'un défects pariétal de 4 mm de la face antérieure du premier lieu duodénum (flèche verte, @.1.60)
Pas d'anomalie focalisée hépatobiliaire, pancréatique, splénique.
Dilatation pyélo-calicielle avec un uretere proximal fin: syndrome de la jonction?

Epanchement intra-péritonéal diffus de moyenne abondance.


Diagnostic

Ulcère duodénal perforé


Discussion

Les perforations sur ulcère représentent la cause la plus fréquente des perforations digestives.

Les perforations compliquent entre 2 et 10 %  des ulcères gastro-duodénaux, atteignant en général la face antérieure du premier duodénum, plus rarement l'antre et la petite courbure.

Le risque de perforation est la même pour les ulcères gastriques que pour les ulcères duodénaux mais ceux ci sont trois fois plus fréquents.

Autres causes de perforations

  • gastriques : lésions tumorales (ADK, léiomyosarcome ou lymphome).
  • duodénale: lésions tumorales, diverticule duodénaux (cause rare, généralement perforation rétropéritonéale)

Points clés

* La présence d'un pneumopéritoine abondant sus mésocolique est très en faveur d'une perforation d'origine gastro-duodénale.

* Les perforations coliques donnent un pneumopéritoine en général abondant, à la différence des perforations grêliques.

* Possibilité d'une perforation rétropéritonéale d'un diverticule duodénale ou d'un ulcère postérieur: épanchement gazeux pararénal antérieur droit


Références

Perforations digestives, P.Taourel 

Dans : Imagerie de l'abdomen, V. Vigrain et coll.

Ed. Lavoisier



Ulcère duodénal perforé  TDM Abdomen Axial Temps veineux

TDM Abdomen Axial Temps veineux

Commentaires

Loading comments ...