Tools

Features

Touch-screen gestures

invagination grêle ou grêlique sur polype endoluminal de Peutz Jeghers.

Chargement...

Anamnèse

Douleurs abdominales hyperalgiques chez un patient de 18 ans sans antécédents.

Le patient a présenté un épisode similaire il y a un an.


Résultats

En position pelvienne médiane discrètement latéralisée à gauche, mise en évidence d'une image en cocarde, à contenu mésentérique, vasculaire, digestif grêlique, s'étendant vers la fosse iliaque droite, en rapport avec une invagination intestinale aiguë grêlique (cf ovale bleu, @1.169) .
Mise en évidence d'une formation nodulaire de 25 mm prenant le contraste en son sein (flèche verte, @1.172) en faveur d'une lésion sous-jacente ayant favorisé l'invagination.
Discret signes de souffrance à type d'hyporehaussement pariétales digestif  au sein de cette invagination, sans pneumatose, sans aéro mésentérique, sans aéroportie.
Pas de syndrome occlusif su jacent, pas d'argument pour une implication du côlon.
Par ailleurs :

Absence d'anomalie hépatobiliaire, pancréatique, rénale, surrénalienne et splénique.
Pas d'adénomégalie rétro péritonéale ou iliaque.
Pas d'anomalie vasculaire visible.
Pas d'épanchement ou de collection intra-péritonéale.
Pas de pneumopéritoine.
Lésion osseuse cervico céphalique fémorale gauche de 33 mm à liseré d'ostéocondensation périphérique, d'allure lentement évolutive, à bilanter.
Pas d’anomalie des bases pulmonaires.

 

Au total:

TDM en faveur d'une invagination intestinale aiguë grêlique en position pelvienne, avec signes de souffrance des anses invaginées, probablement secondaire à une lésion tissulaire de 25 mm en son sein.
Nécessité d'un avis chirurgical viscéral urgent.


Diagnostic

invagination grêle ou grêlique sur polype endoluminal de Peutz Jeghers.


Discussion

Le patient a bénéficié d'une prise en charge chirurgicale en urgence, confirmant une invagination intestinale aiguë, traitée par résection.

La lésion tissulaire correspondait à un polype endoluminal répondant à un polype de Peutz-Jeghers.

 

La polypose de Peutz-Jeghers est une affection héréditaire autosomique dominante, associant:

- une lentiginose pluri-orificielle

- et des hamartomes diffus du digestif prédominant dans l'intestin grêle et plus rarement dans l'estomac et le côlon.

- Risque associée de cancer de l'ovaire du testicule et du pancréas.

 

La polypose juvénile est une autre forme de polypose, autosomique dominante également, caractérisée par le développement d'hamartomes tout le long du tube digestif.



invagination grêle ou grêlique sur polype endoluminal de Peutz Jeghers.  TDM Abdomen Axial Temps veineux

TDM Abdomen Axial Temps veineux

Commentaires

Loading comments ...