Tools

Features

Touch-screen gestures

Actionomycose pelvienne

Chargement...

Anamnèse

Patiente de 38 ans présentant des douleurs sous ombilicales et pelviennes depuis 6j, porteuse d'un sterilet depuis 1 an. BU négative, sang traces, BIO= CRP =85mg et  GB= 15000, BHGC =négative.


Résultats

Masse mésentérique sous ombilicale en fosse droite hétérogène (ovale bleue, @1.117) associée à une infiltration de la graisse périphérique significative, mesurant au total 43 x 27 mm de plus grand axe transverse. Présence de plusieurs autres nodules mésentériques ou péritonéaux notamment de la gouttière pariétocolique gauche (flèches bleues, @1.94).

Lésion mal limitée d'environ 3 cm de segment 6 hépatique aspécifique (ovale vert, @1.70).

L'ovaire droit est siège de 2 images kystiques mesurant 15 et 20 mm à paroi un peu trop visible à confronter à un examen dédié.
Lame d'épanchement dans le pelvis.

Pas d'épaississement pariétal digestif évident. L'appendice n'est pas clairement dégagé.
Absence d'anomalie biliaire, pancréatique, rénale, surrénalienne et splénique.
Quelques images ganglionnaires rétropéritonéales notamment inter aortico-cave de 9 mm et iliaque droite de 8 mm.

Conclusion:

Masse mésentérique hétérogène en fosse iliaque droite et plusieurs autres nodulaires tissulaires du mésentère.

Les deux hypothèses envisagées sont des lésions de carcinose péritonéales et celles d'une actinomycose pelvienne dans le contexte d'un DIU infecté.


Diagnostic

Actionomycose pelvienne


Discussion

L'exploration chirurgicale a retrouvé un abcès mésentérique avec évacuation de 150 cc de pus. Salpingite droite et infiltration de la trompe gauche.

Les prélèvements bactériologiques on retrouvé la présence d'Actinomyces.


Points clés

- infection bactérienne rare, due à Actinomyces israeli (anaérobie, commensale du tube digestif).

- atteinte pelvienne rare et sévère, favorisé par la présence d'un stérilet.

- se présente sous forme de lésions pseudo-tumorales

- atteinte annexielle suppurative unie ou bilatérale, présentant une extension par contiguïté, lymphatique ou hématogène.

- Traitement antibiotique (penicilline, chirurgie)


Références

Apport de l'I.R.M. dans la maladie inflammatoire du pelvis. E. Cervantes et al, poster electronique JFR 2013



Actionomycose pelvienne  TDM Abdomen Axial Temps veineux

TDM Abdomen Axial Temps veineux

Commentaires

Loading comments ...