Tools

Features

Touch-screen gestures

Angiomyolipome rénal rompu

Chargement...

Anamnèse

Patiente de 30 ans présentant des douleurs thoraciques avec sensation de malaise, D dimères positifs. Antécédents de curetage il y a 48 heures.


Résultats

Réalisation Dans un premier temps d'un angioscanner thoracique, puis d'une seconde acquisition après réinjection au temps artériel et portal sur l'abdomen et pelvis

THORAX:
Mauvaise opacification des artères pulmonaires.
Présence d’artéfacts respiratoires dans les bases pulmonaires gênant l’interprétation.
Absence de defect endoluminal artériel pulmonaire jusqu'en lobaires.
Pas de dilatation de l'artère pulmonaire et des cavités droites. Pas d'épanchement pleural gauche ou péricardique.
Lame d'épanchement pleural droit. Absence d'adénomégalie médiastino-hilaire ou axillaire.
 Absence de plage de condensation alvéolaire ou en verre dépoli. Pas d'image nodulaire ou micronodulaire suspecte.
Pas de lésion emphysémateuse. Pas de troubles de ventilation.
ABDOMEN:
Infiltration hématique importante autour du rein gauche avec hématome rétropéritonéal (flèches bleues, @1.213, @2.52)
Il existe une lésion hétérogène avec des portions un graisseuse de 85 mm à développement essentiellement exorénal situé au niveau du pôle inférieur du rein gauche (@2.86).
Pas d'extravasation au contraste au temps artériel et portal.
Présence d'artères très dysplasiques (ovale jaune, @3.85) avec retour veineux périrénal important.
Pas d'image de faux anévrisme.
Par ailleurs pas d'anomalie hépatobiliaire pancréatique rénale droit  splénique

 

Au total:

Volumineux angiomyolipome à développement exorénal du pole inférieur du rein gauche, rompu, avec hémorragie rétropéritonéale modérée. Pas d'extravasation de contraste au temps artériel et portal.
Pas d'image de faux anévrisme mais artères dyplasiques.


Diagnostic

Angiomyolipome rénal rompu


Points clés

Angiomyolipome:

  •  Sporadique : 80 %. Isolé et unilatéral, taille intermédiaire. Prédominance féminine, âge moyen.
  •  Forme congénitale: 20%. Essentiellement contexte de sclérose tubéreuse de Bourneville. AML multiples, bilatéraux, parfois de grande taille.

- Diagnostic classiquement facile :

  • masse rénale + graisse et absence de calcification. 
  • Dans 5 à 15 % des cas, graisse infra-radiologique et diagnostic difficile.

 

- Risque principal: hémorragie.

Lié:

  • A la taille: > 4cm
  • Présence de micro-anévrismes de plus de 5 mm
  • Nombre et position des AML
  • Traumatisme, postpartum

Indication d'embolisation préventive à partir de 4 cm de diamètres.


Références

Embolisation à visée curative des angiomyolipomes rénaux : Résultats intermédiaires. O Planché et al. Poster Electronique, JFR 2008



Angiomyolipome rénal rompu  TDM Thorax Axial Temps artériel

TDM Thorax Axial Temps artériel

Angiomyolipome rénal rompu  TDM Abdomen Axial Temps tardif

TDM Abdomen Axial Temps tardif

Angiomyolipome rénal rompu  TDM Abdomen Axial Temps artériel

TDM Abdomen Axial Temps artériel

Angiomyolipome rénal rompu PORTAL

PORTAL

Angiomyolipome rénal rompu AM01

AM01

Commentaires

Loading comments ...