Tools

Features

Touch-screen gestures

Fissuration d'anévrisme abdominal

Chargement...

Anamnèse

Patient de 80 ans, coronarien.

Douleurs abdominale et dorsale intense, patient marbré, avec asymetrie franche de pouls pas de pouls femoral gauche percu.

Dissection aortique ?


Résultats

L'aorte thoracique est le siège d'une infiltration athéromateuse circonférentielle mixte, calcifiée et hypodense, légèrement irrégulière, de calibre normal , sans hématome de paroi, sans dissection.
Pas d'épanchement péricardique. cardiomégalie globale marquée.
Pas d'épanchement pleural.
Lésions d'emphysème centrolobulaire bi apicales.
Troubles ventilatoires en verre dépoli à spécifique des territoires gravito dépendants.
 Etage abdominal :
Pas d'anomalie de l'aorte sus-rénale.
Anévrisme de l'aorte sous rénale de 7,4 cm, avec thrombose murale circonférentielle. Signe de fissuration, à type d'irrégularité de la lumière aortique circulante à la partie supérieure de l'anévrisme, en regard de la naissance d'une artère rénale polaire inférieure gauche, associée à une infiltration hématique rétropéritonéale périanévrismale prédominant à gauche (flèche bleue, @3.94), un déplacement des calcifications intimo médiaes latérales gauches à la partie interne de la thrombose (flèche verte, @3.96), avec un hématome hypodense associé à de la thrombose en périphérie des calcifications (flèches jaunes, @3.101).
Infiltration avec probable dissection de l'artère rénale polaire inférieure G très infiltrée (flèche rouge, @3.323), et infarctus récent du pôle inférieur du rein gauche (ovale rouge, @3.339).
Au temps artériel, inhomogénéité de l'opacification de la lumière aortique circulante, en rapport avec des turbulences dans l'anévrisme, homogénéisé sur le temps portal.
Bonne perméabilité du tronc cœliaque, de l'AMS, des artères rénales principales, de l'AMI. Cette dernière nait juste en regard de la zone de fissuration, infiltrée à son origine, mais bien perméable.
Surcharge calcifiée des axes iliaques primitifs, sans sténose.
Thrombose de l'artère iliaque externe gauche sur toute sa hauteur, grêle, probablement ancienne, avec réinjection à la jonction ilio-fémorale via l'artère épigastrique inférieure.
Bonne perméabilité des artères fémorales communes.
Pas d'anomalie  hépatique, du pancréas, de la rate, du rein droit, des surrénales.
Pas d'anomalie digestive, en particulier réhaussement correct des parois du grêle et du colon.
Pas d'épanchement intrapéritonéal.

 

Au total:

Pas de dissection aortique.
En revanche, anévrisme de l'aorte abdominale sous rénale de 7,4 cm en cours de fissuration, avec infiltration hématique rétropéritonéale en périphérie de l'anévrisme, dissection d'une artère polaire inférieure rénale gauche en regard de la fissuration, responsable d'un infarctus rénal polaire inférieur gauche.
Thrombose ancienne de l'artère iliaque externe gauche, réinjectée à la jonction ilio-fémorale.
Avis chirurgical vasculaire très urgent.


Diagnostic

Fissuration d'anévrisme abdominal


Discussion

Patient ayant bénéficié d'une prise en charge chirurgicale en urgence.

Evolution favorable.


Points clés

- Bien rechercher devant un anévrisme de l'aorte abdominal tous les signes de pré-rupture:

  • Croissance volumique d'un anévrisme connu
  • Calcifications: une discontinuité focale des calcifications murales est en faveur d'un anévrisme instable ou rompu
  • Croissant hyperdense: traduit une dissection interne, l'un des meilleurs signes (visualisation optimale sur un scanner sans injection).
  • Infiltration hématique péri-anévrismale

Références

Spectrum of CT findings in rupture and Impending rupture of abdominal aortic aneurysms

RSNA Education Exhibits March 2007



Fissuration d'anévrisme abdominal 1 IMADIS Thorax  sans  IV 3.0  B30f

1 IMADIS Thorax sans IV 3.0 B30f

Fissuration d'anévrisme abdominal 3 IMADIS  Aorte totale art  1.0  B30f

3 IMADIS Aorte totale art 1.0 B30f

Fissuration d'anévrisme abdominal 4 IMADIS Abdo Pelv port  2.0  B30f

4 IMADIS Abdo Pelv port 2.0 B30f

Commentaires

Loading comments ...