L’espace K est l’intermédiaire obligatoire entre le signal codé dans l’espace et l’image. La manière dont l’espace K est acquis va influencer l’image obtenue.
L’emplacement des données enregistrées dans l’espace K dépend directement de l’intensité et de la durée d’application des gradients de codage de phase et de fréquence :

  • Un gradient de faible intensité ou appliqué pendant un temps court code pour les basses fréquences spatiales
  • Un gradient de forte intensité ou appliqué pendant longtemps code pour les hautes fréquences spatiales.

Les basses fréquences spatiales sont situées à proximité du centre de l’espace K, tandis que les hautes fréquences spatiales correspondent à la périphérie de l’espace K.

Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires pour afficher les modules d'e-Anatomy