Un contraste vasculaire endogène peut être obtenu avec 3 techniques différentes :

  • soit en utilisant les modifications liées au déplacement du volume sanguin, qui ne sera pas soumis à l’ensemble des impulsions radiofréquences contrairement aux tissus stationnaires : phénomène de temps de vol
  • soit en exploitant le déphasage de l’aimantation transversale des spins mobiles soumis à un gradient : contraste de phase
  • soit en optimisant le codage spatial et la durée d’une séquence écho de spin ultra-rapide, synchronisée à l’ECG : FBI

Pour ces trois techniques, c’est le flux physiologique qui va être à l’origine du signal et de l’image obtenue. En fonction du phénomène physique sous-jacent, ces méthodes seront plus ou moins sensibles à certaines vitesses de flux, ou à certains types de flux. Elles seront notamment souvent mises en difficulté face à des flux complexes ou turbulents.
En angiographie avec injection de produit de contraste intra-vasculaire, on a plus à faire à une imagerie morphologique : c’est la répartition du produit de contraste dans le secteur vasculaire qui est imagée. Le critère majeur est donc d’acquérir les informations au bon moment, lors du passage du bolus de produit de contraste.
Pour toutes ces techniques d’angiographie, les séquences seront dérivées de séquences d’écho de gradient pondéré T1.

Signal des vaisseaux en séquences d’écho de spin

Les vaisseaux apparaissent en général en hyposignal sur les séquences en écho de spin à cause du phénomène de sortie de coupe. Les spins contenus dans le sang sont excités lors de l’impulsion de sélection de coupe (a.). Au temps TE/2, une partie de ces spins est sortie de la coupe, ces spins ne subissent pas l’impulsion de 180° de rephasage : il y a donc une baisse du signal provenant de leur région initiale (b.). Cet hyposignal sera d’autant plus marqué que la vitesse du sang est élevée. Il y aura un vide de signal vasculaire complet si tous les spins sont sortis de la coupe au temps TE/2.

Le lecteur Adobe Flash et Javascript sont nécessaires pour afficher les modules d'e-Anatomy