Les chélates de Gadolinium ne sont pas les seuls agents de contraste que l’on peut employer en IRM de perfusion.
Les USPIO (Ultrasmall SuperParamagnetic Iron Oxide) sont une alternative en imagerie de perfusion grâce à leur fort effet de susceptibilité magnétique et leur rémanence vasculaire. Ils sont surtout utilisés en recherche, en IRM de perfusion cérébrale à l’équilibre mais aussi pour étudier les perfusions viscérales (rein, tumeurs hépatiques…).
En IRM de perfusion à l’équilibre, le volume sanguin cérébral régional peut être estimé mais pas le débit sanguin cérébral. Cette technique présente l’avantage d’un meilleur rapport signal / bruit et d’une meilleure résolution spatiale, au prix d’une augmentation du temps d’acquisition.