Ce sont les produits de contraste les plus couramment utilisés en IRM. Le Gadolinium a un effet T1 prédominant et il va entraîner un rehaussement en pondération T1.

.

Noms commerciaux

  • Dotarem® / Artirem® (Gd-DOTA)
  • Magnevist® (Gd-DTPA)
  • Omniscan® (Gd-DTPA-BMA)
  • Eovist® (Gd-EOB-DTPA)
  • ProHance® (Gd-HP-DO3A)
  • Multihance® (Gd-BOPTA)

Exemple de rehaussement

 

Phamacologie

Données pharmacologiques et pharmacocinétiques sur les chélates de Gadolinium

 

Toxicité à l’état libre : Administration sous forme de chélate, de structure chimique variable (linéaire ou macrocyclique) en fonction de la molécule considérée.

 

harmacocinétique semblable à celle des produits de contraste iodés :

  • Biodistribution d’abord intra-vasculaire avec un passage rapide vers le secteur interstitiel
  • Pas de passage à travers la barrière hémato-encéphalique saine
  • Elimination par voie rénale.
  • Gd-BOPTA et Gd-EOB-DTPA : propriétés spécifiques hépatiques avec excrétion biliaire

Effet T2 des chélates de Gadolinium

 

A faible concentration, l’effet T2 des chélates de Gadolinium est négligeable par rapport aux effets T1.
L’effet T2 n’est prépondérant et visible qu’à fortes concentrations, par exemple en position déclive dans la vessie après excrétion rénale.
L’IRM de perfusion exploite également l’effet de susceptibilité magnétique dû au premier passage intra-vasculaire d’un bolus de chélate de Gadolinium concentré, responsable d’une chute du signal en pondération T2 et T2*.

 

Produits de contraste à rémanence vasculaire

 

De nouveaux produits de contraste à haute rémanence vasculaire sont actuellement disponibles (Gadofosveset Vasovist®). En se liant aux macromolécules présentes dans la circulation sanguine (albumine), leur pharmacocinétique est modifiée. Ils restent plus longtemps dans le secteur vasculaire, avec des applications principalement en angiographie par résonance magnétique.
En recherche, des produits de contraste à base de chélates de Gadolinium liés à des macromolécules (dérivées du polyéthylène glycol) sont étudiées. Trop volumineuses pour franchir l’endothélium normal, elles permettraient de mieux caractériser les lésions cancéreuses, qui s’accompagnent d’une augmentation de la perméabilité de la paroi vasculaire.

 

 

Contre-indications et effets secondaires

Contre-indications

 

 

  • Allergie
  • Grossesse (contre-indication relative par principe de précaution, à apprécier en fonction du rapport bénéfice/risques)

Effets secondaires

  • Nausées
  • Céphalées
  • Altération du goût
  • Paresthésies
  • Fibrose Systémique Néphrogénique

Fibrose Systémique Néphrogénique (Dermopathie Fibrosante Néphrogénique)

 

Atteinte fibrosante cutanée avec une extension viscérale possible dans les jours ou mois suivants une injection de chélates de Gadolinium (essentiellement le Gd-DTPA-BMA Omniscan®), chez des patients dans un contexte inflammatoire, avec pour facteurs de risque l’insuffisance rénale sévère et la transplantation hépatique.