Le transfert d’aimantation permet d’augmenter le contraste en angiographie cérébrale en atténuant le signal de la matière grise et de la matière blanche.
Par contre, le transfert d’aimantation n’a pas d’effet sur les tissus ne comportant pas de protons liés à des macromolécules ou protéines : graisse, moelle osseuse, œdème, liquides (sang circulant, LCR, bile, liquide synovial, urine).